Dixquatre.com est une plate-forme d’information rapide et axée sur les faits-divers et le commentaire. Nous sommes une équipe de passionnés qui a le désir de vous informer sans contrainte et manipulation de quiconque. Notre seul objectif est de vous transmettre les faits tels qu’ils sont.

Situation de crise sur la réserve du Lac Simon

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 124 autres abonnés

Vers 19h30 les services d’urgence ont été appelés à se rendre au Lac Simon auprès d’un homme possiblement armé d’une arme blanche circulant dans les rues de la communauté.

DSC_9354

 

C’est dans une atmosphère pour le moins tendue que les représentants des forces de l’ordre sont intervenus ce soir au Lac Simon, auprès de deux individus possiblement armés. Selon les premières constatations, l’un des individus aurait été muni d’une machette et un second d’une arme a feu.

DSC_9257

Selon ce que l’on a appris l’événement serait survenu après une assemblée générale des membres de la communauté, qui se déroulait depuis mardi et se poursuivait aujourd’hui mercredi.

DSC_9357

« Pour une raison inconnue, un policier de la force autochtone aurait percuté avec son véhicule de service un individu suspecté d’avoir une arme blanche en sa possession. Il y aurait également eu des coups de feu de tirés. Le suspect âgé dans la vingtaine a été transporté en ambulance au centre hospitalier de Val-D’Or avec des blessures sérieuses et nous craignons pour sa vie présentement » nous a mentionné Benoît Coutu de la Sûreté du Québec.
Benoît Coutu Sûreté Du Québec
Benoît Coutu
Sûreté Du Québec
Suite à l’intervention un groupe de personnes auraient tentés de s’en prendre aux policiers du Lac Simon. La Sûreté du Québec s’est rendu sur place afin de leur porter assistance.
Comme le veut la procédure, le ministère de la Sécurité publique a ordonné une enquête indépendante, qui a été confiée à la Sûreté du Québec. Le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne prendra charge du dossier.