Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

QUI DIT VOLKSWAGEN DIT TATRA ET MÊME SKODA

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 530 autres abonnés

 

 

 

 

Wikipedia

Voici une Tatra 97, une automobile tchécoslovaque. On peut comprendre, en la voyant, pourquoi il y a eu une querelle entre le fabricant de cette voiture, couramment appelée la T97, et Ferdinand Porsche, le concepteur et réalisateur de la Volkswagen Coccinelle, la  »Old Beetle ».

Wikipedia

À vrai dire, bien des modèles de l’époque avaient les mêmes lignes et les ailes anciennes ressortant de la carrosserie, les courbes arrondies, des phares ronds, évidemment…
Quand l’Allemagne a envahi la Tchécoslovaquie, en 1938, les nazis ont pour ainsi dire réglé le différend. Mais…
Une voiture inspirée par les travaux de Tatra ou Skoda
D’après Wikipédia, la Volkswagen KdF est très similaire au prototype Tatra V570, développé par Hans Ledwinka, ingénieur du constructeur automobile tchèque Tatra, et partage par ailleurs de nombreuses similitudes mécaniques avec une ligne de modèles aérodynamiques à moteur arrière développés par la marque dans les années 1930. Tatra lancera ainsi une action en justice, mais elle sera arrêtée, je le rappelle, lorsque l’Allemagne envahira la Tchécoslovaquie. Dans l’ouvrage Car Wars, l’auteur J. Mantle précise que Ferdinand Porsche aurait avoué s’être quelque peu inspiré de la Tatra V570 lors de la conception de la Coccinelle.
Ledwinka avait travaillé dès 1922 à la création d’une petite voiture économique, la Tatra Type 11, qui a été lancée en 1923. La Tatra 11 possédait un châssis à tunnel central et suspensions indépendantes, propulsée par un bi-cylindre à plat de 1,1 litre refroidi par air. Il semble qu’Adof Hitler ait possédé une Tatra Type 11, à bord de laquelle il se serait déplacé pendant ses premières campagnes politiques.
Durant les années 1930, alors que Tatra réalisait différents modèles aérodynamiques et que Ferdinand Porsche avançait sur le prototype de la KdF-Wagen, lui et Ledwinka se sont régulièrement rencontrés pour partager les résultats de leurs travaux. Tatra avait, en 1933, réalisé un prototype de voiture à 4 places qui reprend l’architecture de la Tatraplan, la V570. Elle possède une carrosserie en acier et est propulsée par un moteur bicylindre de 845 cm3 refroidi par air placé à l’arrière. En 1932, Porsche avait réalisé le prototype T12 pour le constructeur automobile allemand Zündapp, qu’on compare souvent à la Tatra V570, mais qui possède notamment un pare-brise plus incliné mais un avant moins aérodynamique. En 1934, Tatra dévoile la T 77, une voiture aérodynamique très basse à 4 portes, dotée d’un 8-cylindres en V de 3 litres, capable d’emmener 6 personnes à 140 km/h. Elle est suivie en 1936 par la T 97, une voiture plus petite propulsée par un 4-cylindres à plat à l’arrière, considérée à l’époque comme la petite voiture la plus évoluée de son temps. Les deux Tatra possèdent un capot arrondi que l’on retrouvera sur la Coccinelle. La KdF-Wagen de Porsche est lancée en 1938. Elle repose elle aussi sur un châssis à tunnel central à suspensions indépendantes, et elle est propulsée par un 4 cylindres à plat refroidi par air et logé à l’arrière.
Il est vraisemblable que Ferdinand Porsche a subi une pression intense de la part d’Adolf Hitler, qui souhaitait que ce grand projet aboutisse rapidement, pour des raisons politiques. À la fin des années 1930, il est probable que Porsche ait utilisé différents brevets déposés par Tatra, pour des contraintes de temps et de coût. Hitler aurait également demandé que la T77 ne soit pas exposée au Salon automobile de Berlin, car ses ressemblances avec la KdF-Wagen auraient pu faire de l’ombre à celle-ci. Tatra déposa donc dix recours en justice contre VW et Porsche était apparemment sur le point d’arriver à un arrangement avec Tatra quand il fut stoppé par Hitler, qui lui dit qu’il « se chargerait de ce problème ». La Tchécoslovaquie fut envahie peu de temps après et les occupants prirent le contrôle des usines Tatra. La production de la Tatra T97 fut arrêtée mais celle du modèle T87 continua durant les premières années de la guerre. Cette automobile, dont la rapidité et la tenue de route faisait d’elle un véhicule parfaitement adapté aux nouvelles autobahns allemandes, fut très prisée par les dignitaires militaires et les officiers du régime nazi.
Après la Seconde Guerre mondiale, et à la suite du succès de la Coccinelle, la société Volkswagen indemnisera la société Tatra à la hauteur de 3 000 000 marks24,25, cette dernière estimant que des technologies et le design de la Volkswagen proviennent de leur entreprise26.
En 1932, un an après les premiers prototypes de la Tatra V570, le constructeur automobile tchèque Skoda, rival de Tatra, avait lui aussi réalisé deux exemplaires d’un prototype susceptible d’avoir inspiré Ferdinand Porsche. La Skoda 932 [archive] était équipée d’un 4 cylindres de 1 498 cm3 de 30 ch, refroidi par air monté sur un châssis poutre. Si la carrosserie avait des lignes conventionnelles pour l’époque malgré le moteur à l’arrière, la forme arrondie du coffre à l’avant correspond de manière frappante à celui de la Coccinelle plus tard, bien plus que ceux des prototypes Tatra. Il est donc possible que Porsche ait emprunté à différentes sources les lignes et les caractéristiques techniques de la KdF-Wagen. »