10-04 MÉDIA est une plate-forme d'information rapide et axée sur les faits-divers et le commentaire. Nous sommes une équipe de passionnés qui a le désir de vous informer sans contrainte et manipulation de quiconque. Notre seul objectif est de vous transmettre les faits tels qu'ils sont.

90 secondes pour réagir et mettre fin aux fausses alarmes incendie





La Ville de Val-d’Or lance une campagne de sensibilisation auprès des citoyens afin de réduire la fréquence des fausses alarmes incendie dans les résidences. Entre 2014 et 2016, le nombre de fausses alarmes a pratiquement doublé.

En effet, les pompiers du Service de sécurité incendie se sont déplacés inutilement à 182 reprises en 2016 comparativement à 97 en 2014 et à 155 en 2015. Les statistiques des dernières années démontrent que cette problématique s’intensifie et s’avère particulièrement marquée dans les résidences reliées à une centrale de surveillance.

Un fléau coûteux

Considérant que les coûts pour un déplacement des effectifs suite à une alarme incendie dans une résidence s’élève à près de 2 000 $, cette problématique a occasionné en 2016 des frais évalués à 364 000 $ pour la Municipalité et ses contribuables. Rappelons que lors du déclenchement d’une alarme, selon le niveau de risque associé au bâtiment, de quinze à trente pompiers sont alertés, quittent leur travail et leurs occupations pour se rendre à la caserne. Ensuite, de quatre à huit véhicules d’incendie se mettent en route pour se diriger vers les lieux.

Pour la sécurité des occupants

Un système relié à une centrale demeure un moyen très efficace de se protéger contre les incendies. La majorité des détecteurs de fumée sont munis d’une fonction de délai qui laisse généralement 90 secondes aux habitants pour annuler une alarme.

La campagne de sensibilisation évoque ce délai en mettant en scène une situation du quotidien à laquelle les citoyens pourront se reconnaître. Avec une touche d’humour, les publicités se déclineront en capsule vidéo et en encarts cartonnés distribués dans le Publisac.

Le Service de sécurité incendie rappelle que lors du déclenchement d’une alerte, il faut bien vérifier la raison pour laquelle l’alarme s’est déclenchée (incendie, mauvaise manipulation, fumée légère, etc.) AVANT de procéder à son annulation. Il est suggéré d’inscrire le numéro de téléphone du centre près du système. Les propriétaires doivent en tout temps s’assurer du bon fonctionnement de leur système d’alarme incendie en plus de veiller à la bonne compréhension de tous les occupants de leur demeure quant à son utilisation. Bien connaître le code d’accès est primordial.

Mario Tremblay, chef en prévention et en formation au Service de sécurité incendie affirme qu’une fausse alarme peut avoir des impacts à plusieurs niveaux sur la sécurité des citoyens: « Les fausses alarmes, surtout si elles surviennent à plus d’une reprise, affectent la vigilance des occupants qui ont tendance à ne plus prendre la situation au sérieux lorsque l’alarme retentit. On veut également assurer la disponibilité de nos effectifs qui auront à répondre à de réelles urgences ».

Pour voir l’actualité et visionner la publicité : https://ville.valdor.qc.ca/fr/nouvelles/90-secondes-pour-reagir-et-mettre-fin-aux-fausses-alarmes-incendie