Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Chasse, pêche, villégiature… Vit-on une comédie dramatique ?

Chef a domicile


Physiquement, on peut respirer, voir, entendre, sentir, parler, marcher et on en a le droit. Mais plein d’autres choses dans la vie qu’on a le potentiel de faire aussi naturellement nous sont interdites à moins qu’on  se  conforme à certaines obligations impliquant dans la très grande majorité des cas… de l’argent.

En voici la preuve et, comme vous le verrez, tout est artificiel. Je ne dis pas si c’est bon ou mauvais. Je mets juste en évidence que l’humain et son organisation ont mis en place un système qui n’existe pas dans la nature, à la base.

Voici. Vous êtes un chasseur de gros et de petit gibier et un pêcheur. Vous devez avoir votre carte attestant que vous avez suivi un cours de maniement d’armes à feu. Vous devez avoir un permis d’armes à feu. Vous devez avoir un certificat d’enregistrement pour chaque arme à feu. Vous devez avoir un permis pour chasser la grande faune et un autre pour chasser la petite faune. Vous devez avoir votre permis de pêche. Si vous avez un camp de chasse, vous devez avoir un permis d’occupation ou un bail de villégiature. Vous devez payer des taxes foncières et des taxes scolaires. Si vous chassez et pêcher dans une zone d’exploitation contrôlée (zec), vous devez payer votre droit d’accès. Vous voulez voir vos intérêts défendus face à la location des terres publiques au Québec ? Vous prenez votre carte de membre du Regroupement des locataires. Vous devez prendre la route avec votre véhicule pour aller à la chasse. Vous devez avoir votre permis de conduire, votre immatriculation et votre assurance auto. Vous mettez de l’essence. Vous devez payer les taxes. Vous avez besoin de biens pour faire une bonne chasse ! Vous devez payer la TPS et la TVQ. Vous utilisez un véhicule tout-terrain ? Vous devez l’immatriculer et l’assurer. Vous avez un bateau ? Vous devez l’enregistrer et l’assurer et avoir votre permis de conduire d’embarcation. Vous avez une remorque ? Vous devez la plaquer et l’assurer. Vous abattez un orignal ? Vous devez le faire enregistrer et payer pour ce faire. Si vous dérogez à certains de ces critères, vous serez mis à l’amende et on pourra  même ultimement vous saisir vos biens.

C’est tellement artificiel, tout cela, qu’on ne sait plus trop s’il faut en rire ou en pleurer ! Peut-on dire, à la lecture de toutes ces obligations qui n’existaient absolument pas en Amérique, en 1500, qu’on est vraiment libre, de nos jours. Vous sentez-vous littéralement écrasés, au nom de l’administration, du contrôle, de la sécurité, de la protection, etc. ? Y a-t-il exagération de la part de ceux qui nous gouvernent ? Le surendettement des taxeurs est-il en partie responsable de ce siphonnage d’argent sur le dos des citoyens ? S’il n’y avait pas tous ces artifices à implications financières, aurions-nous assez de gros bon sens pour faire les mêmes choses sans que ça fasse de mal ? Le fait de payer fait-il en sorte que ce qu’on fait est bien ? Paye-t-on trop cher pour assurer des jobs basées sur une forme de parasitage ?

Services Multiblast Inc