Karine Melançon

Étudiante en littérature à l’Université de Montréal, elle travaille depuis plusieurs années comme conseillère linguistique et traductrice. Passionnée de l’écriture, elle œuvre maintenant dans le domaine journalistique.

La saison des déménagements : une période sombre pour les animaux de compagnie

Le Québec est l’endroit en Amérique du Nord où il y a le plus d’abandons d’animaux. En effet, c’est un animal sur quatre qui est abandonné chaque jour. On estime que 45% des ménages québécois possèdent un animal; en moyenne, ils ne le gardent que 2 ans.

Saison des déménagements : une période critique

Le déménagement est une des causes principales de l’abandon des animaux. L’année 2016 a été une année record pour la SPCA de Montréal. En effet, c’est plus de 1915 animaux qui y ont été abandonnés, entre le 1er juin et le 1er juillet. En comparaison, la SPCA avait recueilli 1552 nouveaux pensionnaires en 2015 et 1707 en 2014, au cours de la même période. Évidemment, c’est sans compter tous les autres refuges privés et fourrières qui accueillent aussi de multiples pensionnaires.

La plupart des refuges voient le nombre de nouveaux arrivants presque doubler, lors de la saison des déménagements. La période la plus critique se situe entre le 1er juin et le 1er juillet, mais le nombre de nouveaux arrivant demeure très élevé jusqu’à la fin août.

Il semblerait que seulement 4% des propriétaires de logements acceptent les chiens, ce qui rend la tâche plutôt difficile pour les propriétaires de chiens à la recherche d’un nouveau logement.

L’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) estime qu’environ 170 000 animaux de compagnie seront appelés à déménager avec leurs maîtres aux alentours du 1er juillet 2017. Les statistiques des dernières années laissent croire qu’environ 32% d’entre eux seront abandonnés.

Un engagement à long terme

Avoir un animal de compagnie, c’est une responsabilité à long terme qui nécessite beaucoup d’investissement en temps et en argent. Les problèmes comportementaux de l’animal et le manque de temps des propriétaires sont deux causes importantes d’abandon, en plus du déménagement. C’est souvent le manque de conscientisation qui mène aux abandons. Les gens veulent avoir des animaux de compagnie pour faire plaisir aux enfants ou tout simplement parce qu’ils sont adorables, mais ils ne se rendent pas compte que cela représente également un grand lot de responsabilités.

Selon l’AMVQ, les frais d’entretien d’un chat varient entre 1400$ et 2300$ par année alors que les frais d’entretien pour un chien varient entre 2200$ et 3300$ par année. Les frais dépendent, entre autres, de l’âge de l’animal, de son sexe et de la condition générale de sa santé. Ces frais ne prennent pas en considération tous les frais reliés à l’adoption (frais d’adoption, accessoires, etc.)

Ainsi, l’adoption d’un animal ne devrait pas se faire à la légère. Avant d’acquérir un compagnon, il est important de s’informer afin de s’assurer d’avoir un mode de vie qui permettra d’assurer le bien-être de l’animal, idéalement jusqu’à la fin de sa vie.