Histoire de [CU] ivre.

Le cuivre a une grande conductivité électrique et thermique




Par Pierre Frigon

Symbole chimique : [CU]

Le cuivre est un métal malléable, résistant à la corrosion et qui fond à 1083 °C.   Le cuivre a une grande conductivité électrique et thermique. Seul l’ARGENT le surpasse en ce domaine. Avec l’or, le cuivre est le seul métal naturellement coloré. La couleur naturelle du cuivre est rose saumon, mais il apparaît souvent rouge par suite de son oxydation superficielle. Soumis aux intempéries lorsqu’il est utilisé en toiture, le cuivre prend dans un premier temps une couleur brun foncé, puis un oxyde vert clair très adhérent, qui le protège de toute oxydation ultérieure.

La solidité du fil de cuivre et la fiabilité des contacts qu’il permet d’obtenir sont les raisons essentielles de l’emploi généralisé du cuivre dans toute l’industrie de la construction électrique et des composants électroniques. A titre d’exemple, 95 % des fils conducteurs d’un Airbus sont en cuivre. Coté esthétique, l’or de bijouterie contient jusqu’à 15 % de cuivre.

 Le cuivre étant le métal usuel conduisant le mieux la chaleur, cette propriété est mise à profit pour chauffer ou refroidir rapidement un liquide ou un gaz : chauffe-eau ou chaudières, radiateurs, condenseurs et à l’opposé les climatiseurs et réfrigérateurs.

L’histoire du cuivre à travers les âges.

Âge du bronze.

L’Âge du bronze tire son nom de l’alliage formé à partir de cuivre et d’étain. Les plus anciennes découvertes en bronze ne contiennent que très peu d’étain. La quantité augmenta progressivement pour atteindre environ 14 %, et devint la norme aux alentours de 2 500 av. J.C. Longtemps, le cuivre demeura le métal le plus important, même après le développement de méthodes destinées au traitement du fer.

Empire romain .

Dans l’Empire romain, le cuivre était un métal important entrant dans la fabrication des pièces de monnaie. À partir de 500 av. J.C., les Romains utilisaient des barres de bronze (alliage de cuivre et d’étain) comme moyen de paiement, longtemps avant la création de l’ « argent ».

Le Moyen-Âge.

Au Moyen-Âge, le cuivre était un métal largement utilisé dans la confection des bijoux et des objets quotidiens, et également fort recherché dans le domaine de la chimie. À partir du 13e siècle, la métallurgie devint un terrain d’expérimentation très important pour les chimistes.

Les Temps modernes.

Sans le cuivre, la société telle que nous la connaissons aujourd’hui n’aurait jamais vu le jour. Les événements qui ont marqué le début des Temps modernes n’auraient tout simplement pas pu avoir lieu sans le cuivre. Depuis la découverte du courant électrique par Edison, le cuivre est utilisé dans beaucoup de domaines et constitue un élément essentiel de l’industrie actuelle. Pour ceux qui l’ignorent, la Fonderie Horne, un joueur majeur dans l’extraction du cuivre en Amérique du nord, a contribué en 1969 à la construction d’une  salle de spectacle québécoise renommée.

 

 

Sources :

www.futura-sciences.com

copperalliance.fr/le-cuivre/le-cuivre-dans-l-histoire

ma-maison-merite-du-cuivre.fr/cuivre/histoire

Wikipédia