Ghislain Loiselle
Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d'autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Q comme Québec







L'alphabet nominatif chez les Alliés à la Deuxième Guerre mondiale.

Saviez-vous que le nom Québec désignant notre province canadienne et notre capitale nationale québécoise sert aussi à nommer la lettre Q, en alphabet international?

Par Ghislain Loiselle

C’est un standard depuis fort longtemps et on peut être fier que Québec soit utilisé mondialement pour désigner la lettre Q.

Mais, à la Deuxième Guerre mondiale, on disait Q comme Queen.

En fait, il n’y a que Charlie (pour C) et X-Ray (pour X) qui ont survécu, dans l’alphabet nominatif qui était en vigueur dans le temps de la Guerre 1939-1945.

Aujourd’hui, on utilise les termes suivants, notamment au sein des Forces canadiennes et de la police, pour désigner les lettres de l’alphabet: Alpha (A), Bravo (B), Charlie (C), Delta (D), Echo (E), Foxtrot (F), Golf (G), Hotel (H), India (I), Juliet (J), Kilo (K), Lima (L), Mike (M), November (N), Oscar (O), Papa (P), Quebec (Q), Romeo (R), Sierra (S), Tango (T), Uniform (U), Victor (V), Whiskey (W), X-Ray (X), Yankee (Y) et Zulu (Z).

On constate que plusieurs noms peuvent être accolés aux États-Unis d’Amérique. On remarque aussi que Québec s’écrit sans l’accent aigu. D’ailleurs, aucun mot n’a d’accent, comme pour les adresses internet. Aussi, il y a encore des noms écrits en anglais, par exemple Uniform et X-Ray.

Les anciens noms, eux, évoquaient quelque peu la Grande-Bretagne. À preuve : AC, Beer, Charlie, Don, Edward, Freddie, George, Harry, Ink, Johnnie, King, London, Monkey, Nuts, Orange, Pip, Queen, Robert, Sugar, Toc, Uncle, Vic, William, X-Ray, Yorker, Zebra.

Ceci, voici l’explication de l’origine de ces codes.

Voici les codes actuels et leur prononciation. Selon Wikipédia, l’alphabet phonétique de l’OTAN est le nom que l’on donne parfois à l’alphabet radio international qui a été normalisé par l’Union internationale des télécommunications. Il est utilisé notamment par l’OACI 1 et l’OTAN mais aussi par les services de secours utilisant les fréquences radio tels que les pompiers, la police, la gendarmerie, la Croix-Rouge, la protection civile, la sécurité civile, les radioamateurs, etc. Il est issu des différents alphabets radio utilisés par les forces armées des États-Unis et a remplacé les alphabets radio nationaux. Il a été généralisé par l’OTAN, d’où son nom dans le langage courant. Mis au point par des techniciens de 31 nations à la suite d’études très approfondies et de centaines de milliers d’essais, un nouveau code avait été mis en application depuis le 1ermars 1956, dans l’aviation civile internationale qui avait fait enregistrer sur disque la prononciation correcte des mots. Lors des conférences de Genève en 1959, un accord a été réalisé pour l’emploi d’une table d’épellation officielle, valable dans les relations internationales

code en API intuitivement
A alpha [ˈælfɑ] alfâ
B bravo [‘brɑvo] brâvô
C charlie [ˈᵗʃɑli] chârli
D delta [ˈdɛltɑ] dèltâ
E echo [ˈɛko] èkô
F foxtrot [ˈfɔkstrɔt] foxtrotte
G golf [‘gɔlf] golf
H hotel [hoˈtɛl] hôtèl
I india [ˈɪndi.ɑ] inndïâ
J juliet [‘dʒuliɛt] djulïèt
K kilo [ˈkilo] kilô
L lima [ˈlimɑ] limâ
M mike [‘mɑjk] maïk
N november [noˈvɛmbə] nôvemmbe
O oscar [ˈ’ɔskɑ] oscâ
P papa [pəˈpɑ] pepâ
Q quebec [kɛˈbɛk] kèbèk
R romeo [ˈromi.o] rômïô
S sierra [siˈɛrɑ] sïèrâ
T tango [ˈtaŋɡo] tanngô
U uniform [ˈ’junɪfɔm] younifomm
V victor [ˈvɪktɑ] viktâ
W whiskey [ˈwɪski] ouiski
X x-ray [‘ɛksˈrei] èksrèy
Y yankee [ˈjaŋki] yannki
Z zulu [ˈzulu] zoulou
0 zero [‘zirəʊ] zireuw
1 one [‘wʌn] ouann
2 two [‘tu] tou
3 three [‘θri] ssri
4 four [f’o:] fô-r
5 five [‘fɑjv] faïv
6 six [‘sɪks] siks
7 seven [ˈsɛvən] sèvenn
8 eight [‘eit] eït
9 nine [ˈnajn] naïn
virgule comma [‘koma] koma
100 hundred [ˈhʌndrəd] henndrèd
1000 thousand [‘θaʊˈsənd] ssaouzannd