J’ai abordé le marché du travail avec des idées préconçues, à l’effet que les patrons étaient des exploiteurs, que les normes du travail étaient instaurées pour protéger les droits des travailleurs et qu’on devait faire valoir ces normes «minimales». Au fil des années, j’ai constaté que ceux qui réussissaient là où j’échouais, tenaient un tout autre genre de discours, et j’ai décidé de m’en inspirer. Ce fut le début de mon virage à droite et, de façon étonnamment rapide, de l’augmentation de mes revenus et de ma qualité de vie. D’où ma devise : Toujours indulgente, jamais complaisante.
Espiègle et polémiste, j’aime le choc des idées.

Je suis impliquée depuis quelques temps dans le Parti conservateur du Québec, mettant ainsi en actions ma principale passion, la politique.

Sylvie Asselin, candidate du PCQ dans Louis-Hébert : un CV et un réseau de taille

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 124 autres abonnés

Adrien Pouliot, Sylvie Asselin et Joël Godin, député de Portneuf.

L’élection partielle dans le comté de Louis-Hébert a pris cette semaine des allures burlesques alors que les candidats du PLQ et de la CAQ ont démissionné à environ une heure d’intervalle, pour les mêmes raisons.

Guy Morin

Pendant que les médias de masse s’entêtaient à ignorer son existence, Sylvie Asselin, candidate du Parti conservateur du Québec, lançait sa campagne lors d’un 5 à 7 qui a eu lieu au Archibald de Sainte-Foy le 8 septembre. Plusieurs personnes ont répondu à l’invitation, dont Joël Godin, député conservateur fédéral de Portneuf. Sylvie Asselin a agi comme directrice de son bureau de comté jusqu’à tout récemment.

Lancement de campagne de Sylvie Asselin

Étant moi-même une bénévole très impliquée avec le Parti conservateur du Québec, je reconnais le visage de nos sympathisants habituels. Or, ce vendredi, la plupart des gens présents m’étaient inconnus. Ils étaient venus pour Sylvie.

Lancement de campagne de Sylvie Asselin.

La candidate du Parti conservateur du Québec s’était également présentée à la mairie de Saint-Augustin. Elle avait alors obtenu la deuxième position derrière Sylvain Juneau, le maire actuel, avec qui elle a conservé d’excellents rapports.

Sylvain Juneau, maire de St-Augustin-de-Desmaures, en compagnie de Sylvie Asselin.

Très impliquée dans son milieu de par son bénévolat et son implication politique, Sylvie Asselin a également de l’expérience en enseignement et en affaires. Elle est présentement à la tête du Réseau femmes et politique municipale de la capitale nationale. Ses priorités étant la démocratie et la transparence, Sylvie souhaite représenter ses concitoyens à l’Assemblée nationale dans un monde où les députés imposent leur vision partisane dans leur comté.

 

Les dirigeants du Parti conservateur du Québec sont très confiants de faire des gains importants le 2 octobre prochain avec une candidate d’une telle envergure.