Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Une société fait des recherches sur le cancer depuis 1945

Chef a domicile


Les mille visages du cancer.

Il existe une organisation consacrée à la recherche sur le cancer. C’est la Société de recherche sur le cancer. Aussi simple que ça. Elle se voue à 100 % à cette tâche, et ce, depuis 1945.

Le cancer, ce monstre aux multiples têtes.

Par Ghislain Loiselle

Curieusement, c’est en 1945 que les trois premières bombes atomiques de la planète ont explosé…

La première a été déclenchée dans le désert du Nevada, aux États-Unis d’Amérique, à titre d’essai en vue d’utiliser les deux autres comme armes sur Hiroshima et Nagasaki, au Japon, ce qui a mis fin à la Deuxième Guerre mondiale.

J’ai déjà publié ma pensée sur les 2050 bombes nucléaires qui ont sauté sur la Terre jusqu’en 1995, sous l’atmosphère, notre principale protection contre les rayons gamma, les rayons X et les rayons ultraviolets, grâce à la couche d’ozone, à l’épaisseur de l’air à traverser, au champ magnétique terrestre, la ceinture de Van Halen, etc.

Et j’ai donné mon idée sur les accidents impliquant certaines centrales nucléaires, celle de Tchernobyl et celle du Japon, affectée par le dernier tsunami meutrier et destructeur.

Je suis persuadé que tous ces essais et les trois bombes de 1945 sont la principale cause du cancer et je vois d’un très mauvais oeil les essais que fait la Corée du Nord alors que l’humanité avait cessé toute activité en ce sens depuis plus de 20 ans. C’est mon point de vue.

Ceci dit, je ne peux garder sous silence le fait que j’aie reçu par la poste, hier, une demande de dons triplés 2017 de cet organisme, la SRC/CRS. Je comprends que triplé signifie qu’une ou des instances donneraient par exemple 20 $ pour chaque 10 $ que je verserais.

Quel que doit être le montant versé, un don aide les scientifiques, les médecins et les chercheurs dans leurs efforts pour trouver un traitement pour vaincre tous les types de cancer : colorectal, du sein, du poumon, de la prostate, de la vessie, du pancréas, de l’utérus…

La Société de recherche sur le cancer prévoit qu’il y aura eu plus de 200 000 nouveaux cas de cancer au Canada en 2017 et que plus de 80 000 personnes auront perdu leur combat  contre le cancer cette même année.

On peut faire un don en ligne à l’adresse www.RechercheCancer.ca ou en envoyant son don à la Société de recherche sur le cancer, 402-625, av. du Président-Kennedy, Montréal, Québec, H3A 9Z9. On peut aussi obtenir des renseignements en téléphonant au numéro 1-866-343-2262 ou en envoyant un courrier électronique à [email protected]

  • Accident

    Il percute la façade d’un immeuble

    20PartagesPartager sur Facebook Peu avant 9 h, les services d’urgence ont été appelés à intervenir sur les lieux d’une collision survenue à l’intersection de la 1e Avenue Ouest et de la 1e rue Ouest à Amos. Pour une ...
  • Billet

    Pas d’utérhommerie sans utérhomme…

    42PartagesPartager sur Facebook Quiconque défend la cause de la condition masculine a croisé leur route. Comme leurs consoeurs féministes misandres, ils sont généralement arrogants, injurieux, prompts aux procès d’intention et adeptes de la projection : ils vous ...
  • Divers

    Wolf Alice!

    1PartagesPartager sur Facebook Il y a peu de temps, j’ai découvert un groupe rock alternatif de Londres, Angleterre, Wolf Alice! Par Ghislain Loiselle Après avoir écouté plusieurs de leurs compositions, bon nombre m’ont plu au point de ...