Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Corcovado fête le 10e anniversaire de sa librairie à Rouyn-Noranda




Corcovado oeuvre aujourd'hui localement et sur le plan international.
 Le Centre de solidarité internationale CORCOVADO fête cette année le 10e anniversaire d’ouverture de sa librairie, au 83 rue Gamble Ouest,  à Rouyn-Noranda.

Par Ghislain Loiselle
Une journée portes ouvertes a été offerte pour commémorer cet important anniversaire, samedi.
Tous les invités ont alors pu célébrer de différentes façons l’événement qui a d’ailleurs été une belle réussite.

Une visite guidée à travers la librairie a alors fait découvrir aux visiteurs le parcours d’un don de livre. De la réception au classement, en passant par le tri et le nettoyage, le tout animé par la dynamique équipe de bénévoles de l’organisation. Pour conclure leur trajet, les participants ont pu écouter une vidéo de Virgile Héroux-Laferté sur la mission de la librairie.

Café, thé, surprises et rabais de 50 % en librairie ont alors été offerts.
Cette librairie hors de l’ordinaire, située au coin sud-est de la rue Gamble et de l’avenue Larivière, en face du restaurant  Chez Oeufs, est en fait une entreprise d’économie sociale. Elle permet de donner une deuxième vie aux livres. Les profits servent à appuyer des projets de développement international. Voici aussi sa raison d’être :

« Le Centre de solidarité internationale Corcovado a pour mission de soutenir et de développer des
projets d’aide internationale, de sensibiliser à la solidarité internationale et de promouvoir la
consommation responsable. »

Cet anniversaire est l’occasion rêvée pour publier intégralement le petit historique de Denis Gauthier sur Corcovado qui, concrètement, est le nom du grand monticule où on retrouve une statue de Jésus-Christ Sauveur les bras en croix, à Rio de Janeiro, au Brésil, en Amérique du Sud.

Les débuts de la librairie Corcovado

 »2006. CORCOVADO recueille des fonds et aide Murielle Fortin dans la banlieue de Salvador au Brésil depuis de nombreuses années. Les membres du conseil d’administration jugent pertinent que l’organisme ait pignon sur rue. L’idée chemine durant plusieurs mois. Avec l’appui de l’AQOCI, on réussit à mettre la main sur une minime subvention du MRI pour monter le projet. En cours de route, germe l’idée d’y inclure ce qui deviendrait une librairie d’occasion. Trois férus de livres s’occupent officieusement de développer l’idée : le président René Gauthier, son frère Denis nouvellement retraité et un bon camarade familier avec le domaine, Denis Cloutier.

Le local

L’organisme décide d’ouvrir un Centre de solidarité internationale au 173 de l’avenue Principale à Rouyn-Noranda. Le sous-sol est presqu’à l’abandon. Nous devons déballer notre créativité pour trouver une façon de couvrir le plancher, trouver une façon de camoufler les conduits et les fils électriques au plafond, trouver une façon de donner aux murs un aspect acceptable.

Le trésorier de l’organisme, excellent bricoleur, fabrique dans son atelier personnel, à partir de planches gracieusement fournies par Denis Cloutier, un très grand nombre de tablettes genre IKEA, qu’il trouve un moyen de nous livrer. Puis, il doit installer les tablettes lui-même. Sa conjointe, qui excelle dans la couture de tous acabits, réussit à recouvrir le plafond de tissu blanc, alliant ainsi l’esthétique et le côté pratique. Le valeureux bénévole Jacques Bellehumeur peinture les marches.

Le financement

Nos sources de fonds sont loin d’être suffisantes pour tout mettre en place de façon conventionnelle. En plus de l’apport du MRI, les irréductibles doivent donc mettre la main à la pâte, pour ne pas dire la main dans leur poche. Certains fournissent gratuitement accessoires, produits ménagers et autres nécessités. Les Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée font don d’une autre série d’étagères, en plus d’une contribution financière libellée « de départ ».

Les livres

Nous faisons l’acquisition de tous les stocks de livres d’une pseudo-librairie d’occasion, et une âme généreuse se prête de bonne grâce à les transporter avec sa camionnette. Chacun des trois « promoteurs », de même que plusieurs autres membres du groupe, apportent de chez eux une quantité importante de livres. Nous fréquentons les ventes de garage de façon systématique. Nous ne manquons pas une occasion d’expliquer aux visiteurs qu’ils peuvent apporter des livres, que le succès de la librairie en dépend. La nouvelle se répand en ville et dans les environs. Petits pas par petits pas, le nom Corcovado s’installe subtilement dans la conscience des citoyens, et le nombre de personnes se présentant à notre porte augmente de jour en jour.

Le résultat

La librairie a grandi, s’est relocalisée, est devenue connue et crédible. La population collabore à 100% en apportant assidûment leurs livres, si bien que CORCOVADO est devenue LA référence en Abitibi-Témiscamingue. Nous en sommes très fiers. »

Aussi, en 10 ans, Corcovado a récupéré plus de 200 000 livres, a injecté 1,4 million en coopération internationale et a envoyé 100 000 bouquins à Culture à partager. Plus de 250 bénévoles se sont impliqués et plus de 10 000 livres ont été distribués gratuitement.

Aujourd’hui, plus de 22 000 livres sont disponibles en français, en anglais et en espagnol. 5170 heures de bénévolat sont réalisées par année et plus de 6000 clients sont desservis annuellement.

En conclusion et en résumé, Corcovado, c’est plus qu’une librairie, comme on peut le deviner. C’est récupérer des livres et leur donner une seconde vie. C’est la réinsertion en milieu de travail et en travaux communautaires. C’est des dons de livres auprès des professeurs, des étudiants, dans les centres de la petite enfance. C’est la distribution de livres gratuits. C’est promouvoir le commerce équitable. On peut à ce titre acheter de l’excellent café et du chocolat, dans les murs de la librairie de Corcovado.