Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Gardez votre voie!




Quand on se trouve dans la voie 1, on ne peut couper dans la voie 2 en tournant à gauche.

Certains auraient intérêt à écouter un peu moins La Voix et à en profiter pour étudier leur Code de la route afin de trouver enfin la bonne voie!

Ghislain Loiselle

La voie à laquelle je fais référence, c’est celle qu’on doit garder lorsqu’on s’engage dans une autre artère à deux voies. Quand on se trouve dans la voie de gauche, on doit rester dans cette voie. Quand on est dans la voie de droite, on demeure dans cette dernière. Trop facile!

Peu importe si on vire à droite ou à gauche, on garde sa voie. Ensuite, on signale pour changer de voie si on le désire et on change alors sécuritairement de voie. Sinon, ça s’appelle couper les autres automobilistes et ça, c’est manquer de civisme et se trouver en infraction.

Un nombre effarant de conducteurs commettent cette erreur. Sciemment ou inconsciemment? Je l’ignore. On pourrait mettre cela sur le dos de l’ignorance. Certains sont à ce titre dus pour suivre un cours de conduite automobile. Mais d’aucuns doivent très bien connaître leur code à cet égard et agissent ainsi parce qu’il s’en fichent éperdument. Dans leur cas, c’est de la répression qu’il faut. L’éducation, oubliez ça. Ils n’en ont pas. Eux seuls comptent. L’égoïsme. Et la course contre la montre envers et contre tous.

Cette mauvaise manoeuvre est commise partout où il est possible de la commettre. À Rouyn-Noranda, Abitibi, Québec, elle est notamment remarquée et décriée aux intersections Québec-Gamble, Terminus-Québec, Murdoch-Québec et Saguenay-Murdoch. Vous avez sûrement d’autres coins en tête.

Cet article complète un autre où je dénonçais ceux qui empruntent délibérément la voie de gauche afin de dépasser ceux se trouvant dans la voie de droite. Cette situation est vécue à la sortie du tunnel-viaduc Gamble en direction du centre-ville.