Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

L’oiseau-lyre imite tout ce qu’il entend. Fascinant!




L'oiseau imitateur par excellence.

Il existe un oiseau sur la planète qui constitue un véritable synthétiseur vivant. C’est l’oiseau-lyre.

Par Ghislain Loiselle

Cet animal a une telle capacité d’imitation qu’il reproduit le son d’une scie à chaîne, d’un appareil photographique, d’une alarme de voiture, d’un fusil jouet électronique, etc.

On a peine à croire, en l’entendant, que ce n’est pas truqué. Mais il y a tellement de témoignages vidéos à son sujet que vous pouvez être sûrs que ce ne sont pas des canulars.

Il reproduit même la voix humaine, comme, dit-on, notre grand corbeau peut le faire, en plus d’imiter une panoplie de sons dont le miaulement du chat.

L’oiseau-lyre porte ce nom à cause de la forme que prend, pendant la parade amoureuse, la queue du mâle, sans doute la plus élégante de toutes les queues d’oiseaux: elle a 16 plumes dont les deux périphériques, plus voyantes et contrastées que les autres, donnent à l’ensemble une forme de lyre. Il s’agit d’un oiseau endémique australien. Son nom commun est ménure superbe et son nom scientifique (latin) Menura novaehollandiae.

Vous pouvez l’entendre sur You Tube en tapant

Lyrebird Mimicking Chainsaws, Cameras, Cars and Even People!

Vous pourrez alors avoir accès à plusieurs autres petits films qui vous seront proposés sur cet oiseau dont l’appendice caudal évoque le gracieux instrument d’Orphée.

Bonne écoute!