Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

On passe au compte-gouttes si on veut prendre la rue Laliberté depuis l’avenue Larivière




Avez-vous déjà tenté de virer à gauche pour prendre la rue Laliberté, à Rouyn-Noranda, Abitibi, quand vous roulez sur l’avenue Larivière en direction est lorsqu’il y a beaucoup de circulation?

Par Ghislain Loiselle

Si vous êtes dans une petite file de véhicules pour effectuer cette manoeuvre, seul le premier arrêté à l’intersection réussira à tourner! Ce sera un par un. Au compte-gouttes.

Pourquoi? Parce qu’il n’y a pas de flèche verte autorisant à prendre Laliberté sur la gauche. Sérieuse lacune quand on sait que Larivière est la route Transcanadienne 117. Il y a là beaucoup de trafic même en dehors des heures de pointe.

Il serait impensable de passer ainsi un par un quand il y a trois, quatre, cinq automobiles de suite pour s’engager sur Laliberté. On a alors d’autre choix que de mettre un X sur notre intention de virer à gauche. Il faut circuler dans la voie de droite et continuer tout droit pour prendre par exemple la rue Terry-Fox afin de gagner Laliberté. Sinon utiliser d’autres moyens à la discrétion de l’automobiliste.

Y a-t-il d’autres endroits en ville où il n’est pas possible de faire un virage sur la gauche faute de flèche verte? Certainement, car ça m’est arrivé ailleurs aussi.

Un bon exemple de l’existence et de la nécessité de la fameuse flèche verte prioritaire? À l’intersection du boulevard Rideau et de la rue Senator, où on retrouve le quartier général de la Sûreté du Québec. Il y a aussi d’autres coins en ville où la flèche verte est plus que nécessaire.

Mais de telles flèches vertes, il en manque. Où? Les citoyens le savent. Ils connaissent les problèmes de circulation de leur coin de la ville.

Faut-il faire une demande à la Ville de Rouyn-Noranda pour que des correctifs soient apportés au niveau des feux de circulation? Fonctionnent-ils par plaintes comme dans d’autres dossiers? Ont-ils une équipe qui parcoure les artères de la ville pour constater les irritants, pour vivre la circulation automobile à Rouyn-Noranda afin d’améliorer le système, le réseau?

J’aimerais avoir les commentaire des usagers de la route sur le sujet. Merci.