Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Notre mystérieuse Lune




Elle est belle, la Lune.

C’est la pleine lune, aujourd’hui le samedi 4 novembre! Elle était à son maximum d’intensité dès 6 heures 24 minutes et 29 secondes ce matin.

Par Ghislain Loiselle

On a donc une fois de plus la chance de contempler ce luminaire du ciel dès ce soir, cette nuit, et encore demain et après-demain, car elle ne change pas de phase dans l’espace de 24 heures.

Bien sûr, on peut voir l’astre de la nuit dans la mesure où il n’y a pas de nuages. Cet autre cycle prendra fin le 10 novembre avec le dernier quartier.

Mais que sait-on au juste de la Lune, cette composante du système Terre-Lune qu’on se plaît tant à observer? C’est un satellite naturel et c’est le seul que la Terre possède. Possède est cependant un bien grand mot. La Lune gravite avant tout autour du Soleil. Si la Terre disparaissait d’un coup, elle continuerait tout bonnement de tourner autour de l’astre du jour. Elle est seulement perturbée par la présence de la Terre. Ce qui lui fait faire 12 révolutions autour de la Planète bleue à chaque année. Ces tours limités prennent la forme d’un ressort très tendu. Son orbite est loin d’être circulaire, comme, par exemple, des lunes de Jupiter. Une hypothèse veut que la Lune ait été formée en même temps que la Terre, dans le disque d’accrétion du Système solaire. La Terre s’est formée il y a 4,54 milliards d’années environ. Le seul satellite naturel connu de la Terre a commencé à orbiter il y a 4,5 milliards d’années. Une autre hypothèse, celle qui est la plus retenue, veut que la Lune soit le résultat d’une collision entre un astéroïde et notre planète. Cette météorite gigantesque aurait laissé sa masse de métal lourd à la Terre, lequel se serait ajouté au noyau existant de notre planète, pendant que notre astre aurait expulsé, lors de l’impact, du matériel davantage rocheux ayant formé la Lune en s’agglutinant, en se concentrant, prenant la forme caractéristique d’une sphère au fil du temps, compte tenu de la masse de matériaux et du volume, suivant la Loi de la gravitation universelle. Le diamètre moyen de la Lune est de 3 474 kilomètres. Celui de la Terre est de 12 756 kilomètres. La Lune se trouve à 384 400 kilomètres de la Terre.

Selon Wikipédia, la période de rotation de la Lune est la même que sa période orbitale et elle présente donc toujours le même hémisphère (nommé « face visible de la Lune ») à un observateur terrestre (l’autre hémisphère est donc appelé « face cachée de la Lune»). Cette rotation synchrone résulte des frottements qu’ont entraînés les marées causées par la Terre à la Lune, et qui ont progressivement amené la Lune à ralentir sa rotation sur elle-même, jusqu’à ce que la période de ce mouvement coïncide avec celle de la révolution de la Lune autour de la Terre. Actuellement, les effets de marée de la Lune sur la Terre ralentissent la rotation de cette dernière et provoquent un léger éloignement des deux astres d’environ 3,78 centimètres par année. Du fait de cet éloignement et du ralentissement qui fait que la durée du jour terrestre augmente de 15 ys par an, la Lune à sa naissance orbitait à une distance deux fois moindre qu’aujourd’hui et la Terre tournait alors sur elle-même en six heures.

Voici les principales données sur la Lune, d’après Wikipédia.

Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe 384 399 km
(0,002 57 UA)
Apogée 405 696 km
(0,0027 UA)
Périgée 363 104 km
(0,0024 UA)
Circonférence orbitale 2 449 000 km
Excentricité 0,05490
Période de révolution 27,321 582 j
(27 j 7 h 43.1 min)
Période synodique 29,530 589 j
(29 j 12 h 44 min)
Vitesse orbitale moyenne 1,022 km/s
Vitesse orbitale maximale 1,052 km/s
Vitesse orbitale minimale 0,995 km/s
Inclinaison sur l’écliptique 5,145°
Nœud ascendant ?
Argument du périhélie ?
Satellites connus 0
Satellite de la Terre
Caractéristiques physiques
Rayon équatorial 1 737,4 km
(0,273 Terre)
Rayon polaire 1 735,97 km
(0,273 Terre)
Périmètre équatorial 10 921 km
Superficie 37 871 220,85 km2
Volume 2,1958×1010 km3
(0,020 Terre)
Masse 7,3477×1022 kg
(0,0123 Terre)
Masse volumique globale 3,3464×103 kg/m3
Gravité de surface 1,622 m/s2
(0,1654 g)
Vitesse de libération 2,38 km/s
Période de rotation
(jour sidéral)
27,321 582 d
Vitesse de rotation
(à l’équateur)
16,6572 km/h
Inclinaison de l’axe 6,687°
Ascension droite du pôle nord 270,00°
Déclinaison du pôle nord 66,54°
Albédo géométrique visuel 0,136
Température de surface
• Maximum 396 K (123 °C)
• Moyenne 250 K (−23 °C)
• Minimum 40 K (−233 °C)
Caractéristiques de l’atmosphère
Pression atmosphérique 10 _10 Pa