Amelyse Morel

Amélyse est une grande passionnée de hockey, mais surtout des Foreurs de Val-d’Or. Elle étudie présentement en journalisme au Cégep de Jonquière et souhaite devenir journaliste sportive.

Les Wildcats gâchent la fête à Val-d’Or

Photo : Erik Paquette

Les Foreurs de Val-d’Or reçoivent les Wildcats de Moncton au Centre Air Creebec. C’est ce soir que l’équipe valdorienne rend hommage à un grand homme et ancien attaquant des Foreurs, Simon Gamache.

Photo : Erik Paquette

Originaire de Thetford Mines, Simon Gamache fait l’équipe à partir de la saison 1998-99. Il va vite se faire connaître puisqu’il va récolter un total de 62 points à sa saison de recrue (record pour l’équipe). L’ancien numéro 22, va connaître sa meilleure saison en 2000-01. Il va enregistrer près de quatre records équipe, records qu’ils détiennent toujours, même après 17 ans, notamment le plus de points en une saison (184), le plus de buts en une saison (74), le plus d’aides en une saison (110) et le plus de points en séries (57). En plus, l’équipe termine sa brillante saison en remportant la coupe du Président et en devenant finaliste lors du tournoi de la coupe Mémorial. Ce soir, les Foreurs ont procédé au retrait du numéro 22 de cet homme qui a rejoint les attaquants Stéphane Roy, Jean-Pierre Dumont et Steve Bégin ainsi que le gardien Roberto Luongo dans les hauteurs de l’amphithéâtre.

Pour commencer la première période, les Wildcats décochent le premier lancer dans le match après seulement quinze secondes de jouées. Malgré une attente d’une trentaine de minutes sur le banc, les visiteurs semblent vouloir s’inscrire le plus rapidement au pointage. À 7:20, Simon Lafrance et les partisans valdoriens croyaient bien avoir inscrit le premier but du match, mais le but a été refusé. L’attaquant des Wildcats, Jakob Pelletier, va écoper de quatre minutes de pénalité.

Photo : Erik Paquette

Malheureusement pour les Foreurs, les visiteurs vont attaquer. Le duo composé de Dylan Seitz et Brady Pataki va marquer deux buts en l’espace d’environ une minute quarante. Ces deux buts sont comptés en désavantage numérique. Comme si ce n’était pas suffisant, les Foreurs vont accorder un troisième but dans la même circonstance à Dylan Seitz, qui en est déjà à son deuxième but du match. Les Foreurs semblent bouleversés et le gardien des Foreurs, Étienne Montpetit, ne semble pas être heureux de la situation. Avec moins de deux minutes à faire, les défenseurs David Henley et Médérick Racicot écopent chacun de deux minutes de punition. L’entraîneur des Wildcats, Darren Rumble, appelle son temps d’arrêt pour installer le plan de match à 5 contre 3. Cette stratégie portera fruit puisque Anderson MacDonald va inscrire son treizième but de la saison. La première période va donc se terminer avec une avance de quatre buts pour les visiteurs alors que les Foreurs n’en comptent aucun.

Malgré qu’il a accordé quatre filets sur quatorze tirs, Étienne Montpetit est de retour devant la cage pour commencer la deuxième. Les Foreurs vont rapidement attaquer. Yvan Kozlov va inscrire les Foreurs au pointage en avantage numérique. Ce but semble redonner un peu d’énergie à l’équipe de Mario Durocher. Les défenseurs semblent être plus présents pour aider leur gardien. Les équipes vont s’échanger des lancers. Lors d’une supériorité numérique, l’équipe valdorienne obtient de très bonnes chances de s’inscrire pour une deuxième fois, mais Mark Grametbauer bloque les tirs. Avec moins d’une minute à faire, la troupe de Mario Durocher va attaquer avec un joueur en plus. Les Foreurs seront incapables de faire passer la rondelle derrière le gardien avant la fin de la période. L’équipe visiteuse mène 4-1 au chapitre des buts, mais les Foreurs ont rattrapé leur retard de lancers en deuxième période; les deux équipes sont maintenant à égalité 21-21.

Photo : Erik Paquette

Les joueurs des Wildcats resserrent leur jeu défensif pour diminuer les attaques adverses. Il commence à se faire tard pour la troupe de Mario Durocher. Le gardien Grametbauer reste concentré dans son match et à la moitié de la période, il a déjà bloqué 25 arrêts sur 26 tirs. Les équipes jouent de façon plus disciplinée et attaquent d’un côté comme de l’autre. Avec environ cinq minutes à faire, les Foreurs envoient leurs meilleurs joueurs jusqu’à la fin du match. Avec 2:28 à faire, l’attaquant Dylan Seitz inscrit son troisième but de la rencontre dans un filet désert. Les Foreurs vont s’incliner par la marque de 5 à 1 devant Simon Gamache et les 2000 spectateurs.

La prochaine partie des Foreurs aura lieu mercredi le 13 décembre à 19 h 30 contre les rivaux de la 117, les Huskies de Rouyn-Noranda, au Centre Air Creebec.