13 décembre 2017
Russel-Aurore Bouchard

Russel-Aurore Bouchard (née Russel Bouchard le 4 octobre 1948 à Chicoutimi) est une écrivaine et historienne québécoise habitant la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle s’est spécialisée dans l’histoire de cette région et a produit de nombreuses publications sur ce sujet. Ses derniers ouvrages sur l’ethnogenèse du Peuple métis de la Boréalie québécoise lui valent, aujourd’hui, d’être reconnue comme une spécialiste en ce domaine ainsi que le lien de mémoire de son peuple.

PRÉPAREZ-VOUS, LA BÊTE S’EN VIENT !

TRUDEAU ET GOODALE PRÉPARENT ACTUELLEMENT UNE LOI SUR LE DÉSARMEMENT DES CITOYENS D’UNE RIGUEUR EXCEPTIONNELLE.

Chef a domicile


(Partagez, partagez, il est moins une !)

Propriétaires d’armes à feu, amateurs d’armes à feu, collectionneurs, tireurs sportifs et chasseurs, si vous croyez être au bout de vos peines avec le registre de Couillard, vous n’avez encore rien vue avec ce que Trudeau vous prépare pour la rentrée, à Ottawa, fin janvier. Les signaux que je viens de recevoir de l’autre côté de l’Outaouais devraient vous préoccuper d’avantage. Ceux qui prétendent que ce « ne sera pas si pire que ça » n’en savent strictement rien et ne servent pas leur cause. Imaginez simplement ce qui pourrait vous arriver de pire… et montez encore de deux crans au niveau du resserrement et vous y serez… presque.

Tout a été mis en œuvre par le Parti libéral du Canada et son frère siamois du Québec pour mettre en place un des contrôles les plus stricts de l’Occident. Avec ce qui s’en vient, nous allons envier l’Australie, le Grande Bretagne, la France et les pays en déficit démocratique qui ont déjà des lois d’une rigueur inégalée et des plus contraignantes. Le gouvernement Trudeau est prêt à fesser fort. Pour y arriver, il s’est associé au gouvernement du Québec pour lui faciliter la mise en place d’un registre des armes d’épaule. Il a remplacé les membres du Comité consultatif canadien sur les armes à feu par des activistes anti-armes. Il a nommé le député le plus farouchement anti-armes à feu du PLC (Mark Holland, un clone de Régis Labeaume) afin de diriger la préparation de la loi.

Trudeau ne plaisante pas ! En octobre dernier, lors de la rencontre à l’ONU, la représentante permanente du Canada au Comité sur le désarmement des citoyens, a mis cartes sur table. Ses propos sont sans équivoque et je vous les répète mot à mot : « NOUS DEVONS ÉGALEMENT CHERCHER À RESTREINDRE OU À INTERDIRE LES SYSTÈMES D’ARMES QUI PEUVENT FRAPPER SANS DISCRIMINATION OU AVOIR DES EFFETS TRAUMATIQUES EXCESSIFS. LE CANADA VA BIENTÔT ADHÉRER AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES. [ET] NOS LOIS VONT RESPECTER TOUTES LES EXIGENCES DU TCA ET, DANS CERTAINS DOMAINES, ELLES VONT LES DÉPASSER. »

Traduction : apprenez à faire des sarbacanes et des lance-pierres, car le désarmement citoyen s’en vient. Peut-on être plus clair ?!

Vous voulez vous battre? Alors cessez votre pleurnichage sur les sites dans lesquels vous dites n’importe quoi et où vous montrez toute votre faiblesse. Adhérez à la NFA et soutenez-les financièrement. Je suis sur le minimum de revenu garanti, et cela fait deux fois en six mois que j’envoie un chèque pour les soutenir. Faites votre part et arrêtez de gémir comme des agneaux à l’abattoir ! Les gouvernements de Justin Trudeau et de Philippe Couillard vous font la guerre avec un pouvoir immense et un désir inassouvi de vous soumettre jusqu’à l’humiliation. Alors agissez en conséquence et défendez-vous des gouvernements totalitaires que vous avez élus, en supportant ceux qui sont au front pour la protection de nos droits et de nos libertés.

Faites comme moi, envoyez votre chèque de 20$, 50$ ou plus, à :

NFA
P.O. Box 49090
Edmonton, AB
T6E 6H4f