BLOGUE Affaire Guy Ouellette

Chef a domicile

Aujourd’hui on a appris les motifs pour lesquels l’UPAC s’est fait autoriser des mandats de perquisitions !

Par : Lino Zambito

On se rend maintenant compte que lors de la conférence de presse de l’UPAC suite à l’arrestation de messieurs Ouellette, Boulanger et Lafrenière ont menti en pleine face aux Québécois !!! C’est très grave !

Je suis convaincu que Ouellette, Despaties et Bonhomme sont des lanceurs d’alerte et non des bandits comme veut le laisser sous-entendre Lafrenière !

On parle aussi d’une quatrième personne dont on ne veut pas dévoiler l’identité ! J’ai une bonne idée sur l’identité de cette personne !!! Un lanceur d’alerte !

Lafrenière, pour arriver à ses fins, se permet d’enquêter sur les lanceurs d’alertes et même de les considérer comme suspects ! Ça ne marche pas !

Pour le bien du Québec et pour que la population garde confiance en ses institutions, M. Coiteux doit mettre Lafrenière à la porte !

De plus, une chose m’intrigue : pourquoi les mandats ont été émis par un juge du palais de justice de Granby ? Ça m’agace !

Toute cette histoire est de plus en plus mystérieuse !!!