Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

BLOGUE: La Tsar Bomba dans toute sa puissance nucléaire

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 132 autres abonnés

La bombe d'Hiroshima a néanmoins tué instantanément des milliers de personnes.

Lorsque les Russes ont fait exploser la bombe atomique la plus puissante de l’histoire, la Tsar Bomba (Царь-бомба), le 30 octobre 1961, à 3,7 kilomètres au-dessus du  »site C » de l’archipel de la Nouvelle-Zemble, dans l’Arctique russe, ils ont bien pris soin de filmer l’explosion. Avez-vous déjà eu la chance de la voir? L’opportunité vous en est offerte ici. Vous pourrez si vous le voulez poursuivre la lecture mon texte après ce très court visionnement.

Par Ghislain Loiselle

La Tsar Bomba est une bombe à hydrogène. C’est l’arme de destruction massive la plus forte jamais testée.

Pour comprendre son énergie, comparons-là avec les premières bombes nucléaires qui ont explosé sur Terre.

La toute première, celle de Los Alamos, dans l’État du Nouveau-Mexique, aux USA, était équivalente à 21 000 tonnes de TNT. La deuxième est celle qui a été lancée sur Hiroshima, au Japon (15 000 tonnes de TNT). La troisième est la bombe de Nagasaki (21 000 tonnes de TNT). La bombe B83 américaine était 40 fois plus puissante que celle d’Hiroshima (1 200 000 tonnes de TNT). La Castle Bravo américaine était de 15 000 000 de tonnes de TNT. Or la force de la Tsar Bomba a été de 50 000 000 de tonnes de TNT et elle aurait théoriquement pu être de 100 000 000 de tonnes de TNT, mais elle aurait entraîné la mort du pilote du bombardier qui l’aurait larguée.

La Tsar Bomba avait été jetée du haut des airs, à 13 kilomètres d’altitude, par un Tupolev Tu-95 modifié, rendu étanche, débarrassé d’une partie de ses réservoirs, recouvert d’une peinture réfléchissante, ouvert dessous pour le transport de l’engin explosif. C’était après une interruption de deux ans d’essais atmosphériques, à la suite d’un accord tacite avec les États-Unis d’Amérique et la Grande-Bretagne. Après la Guerre froide, elle a représenté l’apogée de la course aux armements nucléaires qui, avec la crise des missiles de Cuba, a abouti à la Détente.

Mais les essais atomiques n’ont pas cessé pour autant. Incluant la première que les Américains ont fait sauter sur leur propre territoire et les deux larguées sur le Japon pendant la Deuxième Guerre mondiale, pas moins de 2053 bombes atomiques ont explosé sur Terre. Voici les auteurs des explosions: USA (1032); Russie (715); France (210); Royaume-Uni (45); Chine (45); Inde (4) et Pakistan (2). Les essais ont définitivement cessé en 1998. On peut comprendre la crainte que le monde a de voir la Corée du Nord jouer avec l’arme nucléaire. Pour d’aucuns, cet État communiste est perçu comme un enfant jouant avec un pistolet chargé.

Cette animation vidéo montre la progression des explosions dans le temps, donne les pays par leurs drapeaux, le nombre de  »tirs » qui leur correspond et l’emplacement de la déflagration sur la planète. Ça vaut la peine d’être vu.