Karine Melançon

Étudiante en littérature à l’Université de Montréal, elle travaille depuis plusieurs années comme conseillère linguistique et traductrice. Passionnée de l’écriture, elle œuvre maintenant dans le domaine journalistique.

Nouveau candidat pour la CAQ dans Rouyn-Noranda – Témiscamingue

Chef a domicile

En décembre dernier, à l’occasion d’une tournée pré-électorale en Abitibi, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a présenté son candidat dans Rouyn-Noranda – Témiscamingue pour la prochaine élection provinciale qui aura lieu à l’automne 2018 : il s’agit de Jeremy Bélanger, ingénieur mécanique chez Hydro-Québec. Le jeune homme de 31 ans, originaire de La Sarre en Abitibi-Ouest et père de 2 petites filles, est décrit comme un passionné de politique et un amoureux de l’Abitibi-Témiscamingue.

Jeremy Bélanger affirme avoir voulu s’investir plus sérieusement en politique depuis les élections de 2012 alors qu’il s’est clairement dit qu’« on pourrait faire mieux ». Heureusement pour l’ingénieur, une opportunité s’est offerte à lui avec la Coalition avenir Québec. Le jeune homme semble convaincu que le Parti libéral est dépassé et trop embourbé dans les scandales pour que la population québécoise lui confie le prochain mandat.

Famille et développement énergétique

Jeremy Bélanger souhaite travailler pour le mieux-être des familles : « Les familles sont une priorité pour la CAQ. Voilà pourquoi je suis en politique. », affirme-t-il. Il croit d’ailleurs que son statut de père lui permet de bien cerner la réalité des familles de la région.

L’ingénieur aimerait aussi participer au développement du système énergétique québécois : « Jeremy croit au potentiel de développement de grands projets chez Hydro-Québec, en vue d’exporter de l’électricité chez nos voisins canadiens et américains. », peut-on lire sur la page Facebook de François Legault.

Pourtant, avant toute chose, Jeremy Bélanger tient à rencontrer un maximum de gens de sa circonscription afin de se tenir au fait de leurs besoins et de leurs demandes.

La Coalition Avenir Québec est présentement en avance dans les sondages. Bien que conscient que rien n’est joué d’avance, François Legault semble confiant et croit en ses chances de l’emporter dans quelques comtés de l’Abitibi-Témiscamingue.