Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Si vous ne le connaissez pas, découvrez Gordon Lightfoot

Chef a domicile


Gordon Lightfoot

Y en a-t-il parmi vous qui aiment le folk, le country, le soft rock, la musique populaire, et ne connaissent pas le chanteur Gordon Lightfoot? Si c’est le cas, je vous invite à écouter ces quelques chansons de lui que j’ai mises en lien dans cet article. Je vous propose, avant de poursuivre votre brève lecture, de commencer avec « Early Morning Rain » que voici :

Par Ghislain Loiselle

Avant de passer à l’écoute d’une autre de ses pièces ayant connu le plus de succès, je précise que, durant ma jeunesse, j’ai, sans doute comme vous, déjà entendu de ses chansons, à la radio, mais sans trop savoir qui les chantait. J’ai fini par le découvrir et l’apprécier, avec le temps.

Avant de continuer à lire ces lignes, je vous suggère d’écouter cette autre excellente réalisation de cet artiste hors du commun : « If You Could Read My Mind » que voici :

 

Gordon Meredith Lightfoot est auteur-compositeur-interprète et guitariste. Il est né le 17 novembre 1938 à Orillia, Ontario. Il est l’un des auteurs-compositeurs les plus acclamés et les plus respectés du 20e siècle ainsi qu’un des musiciens les plus importants que le Canada ait connu.

Avant de devenir l’artiste country phare des années 1970, il s’est d’abord attiré l’attention du public au début des années 1960 en composant des chansons comme « Early Morning Rain » et « For Lovin’ Me », qui sont devenues les succès d’autres artistes comme Ian and Sylvia et Peter, Paul and Mary. Il a ensuite obtenu un succès international en tant qu’artiste solo grâce à une série de succès populaires et country, dont « If You Could Read My Mind », « Sundown », « Carefree Highway », « Rainy Day People » et « The Wreck of The Edmund Fitzgerald ».

Selon Ian Tyson, du groupe Ian and Sylvia, personne « ni avant ni après n’a eu sur la culture canadienne et la musique folk et populaire le même effet que Gordon Lightfoot ». En tout, les albums certifiés or et platine du chanteur se sont vendus à plus de 10 millions d’exemplaires dans le monde. Il a gagné 12 prix Juno en 27 nominations, dont celui du chanteur de l’année à quatre reprises (1971-1973, 1975) et celui du chanteur folk de l’année à cinq reprises (1970, 1975-1978). En plus d’être membre de l’Ordre de l’Ontario et compagnon de l’Ordre du Canada, Gordon Lightfoot a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne, sur l’Allée des célébrités du Canada, aux Panthéons canadien et américain des auteurs-compositeurs, au Panthéon de la musique country du Canada et à l’Allée des célébrités de la musique folk du Canada, entre autres honneurs.

Je cite Steve McLean et Laura Stanley dans l’Encyclopédie canadienne.

Voici le fameux « Sundown »:

Cet autre succès, « The Wreck Of The Edmund Fitzgerald » a été créé en mémoire de la tragédie du minéralier qui a fait naufrage, une nuit de novembre 1975, sur le lac Supérieur, juste avant d’entrer dans le lac Huron. Tous ses occupants avaient sombré avec le lourd bateau qui transportait des boulettes de fer.

Vous trouverez plusieurs autres hits de Gordon Lightfoot sur YouTube ainsi que des interprétations de Johnny Cash, Elvis Presley et Bob Dylan de certaines de ses meilleures chansons qui ont connu des succès mondiaux.