Un monde sans hommes…

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 457 autres abonnés

 

 

 

 

Quelques fois j’ai honte d’être une femme.  Nous sommes tellement mal représentées.  Si ça continue, je devrai moi aussi cocher la case « autres » à la question « sexe » des formulaires.

En les regardant se balader dans les rues de tout le pays, j’ai du mal à m’associer à elles.

Par : Julie Lesage

Peut-être existe-il vraiment un troisième sexe?

Parce que je ne me sens pas dénigrée du fait que je porte deux chromosomes X.  Je ne souffre pas d’infériorité au sexe masculin, et je ne peux même pas vous dire que je voudrais être égale à l’homme.

La réalité c’est qu’en se promenant les seins blancs nus brandissant sa pancarte « Mon utérus, mon choix », ça n’aide en rien la cause. Ça ne peut que montrer que nous sommes contrôlées par des hormones… que les hommes n’ont pas en passant.

Nous vivons dans un monde complètement perdu. Nous tentons d’implanter des caractéristiques masculines chez les femmes et des caractéristiques féminines chez les hommes et nous nous surprenons de voir une épidémie d’indécis à propos de leur propre sexe?

Pourquoi donne-t-on du temps d’antenne à des femmes qui ont pour but d’éradiquer les hommes? Pour quelles raisons logiques donne leur donne-t-on de l’importance?

Toutes les organisations de la défense des droits ont tous un point en commun : elles défendent les droits de groupes minoritaires ou marginaux.

Les femmes font partie d’une minorité?

Le sexe féminin est marginal?

Si j’applique leur logique, je devrais me sentir lésées d’être née avec un utérus.  Je devrais me sentir souillée d’avoir à subir des règles à chaque mois et de n’avoir comme seul prix de consolation de pouvoir contrôler mon propre corps en réclamant un avortement.

En 2017-2018, on trouve ça cute un homme qui se badigeonne de lotion pour le corps après s’être épilé la fente fessière. Les comportements typiquement masculins sont maintenant vus comme étant machos et dignes d’un épisode des Pierrafeu.

Les féministes ont tué la vraie femme et maintenant elles s’attaquent aux hommes. Les conséquences de la montée du féminisme sont beaucoup plus nocives pour la race humaine qu’on le pense.  En forçant les hommes et les femmes à former un groupe homogène, on détruit nos repères et notre besoin d’identification.

Les hommes se tiennent silencieux par peur de représailles mais devraient reprendre LEUR place. Ils ne volent la place de personne. Et vous, chers lecteurs, cessez de croire ce qu’on vous raconte. Les sexes ne sont pas égaux.  Ils ont un rôle aussi important, mais ils ne sont pas égaux.  La preuve, voici quelques synonymes du mot « égal » :

Identique, même, pareille, équivalent.

Je cherche encore ce que je peux bien avoir d’identique à l’homme.