Pascal Bergeron
Pascal Bergeron est le fondateur et le président actuel du journal Le Peuple – Les vrais enjeux. Il travaille à bâtir un nouveau média sérieux, fiable et documenté qui permettra aux gens d’obtenir un point de vue différent sur les défis que doivent affronter nos sociétés occidentales. Il considère que l’un des grands problèmes est le manque de diversité d’information et d’opinions dans le monde des médias traditionnels. Il déplore aussi les attaques constantes sur nos libertés.

Le Québec va « dans le crisse de mur », déclare Bernard Gauthier

Il croit que, malheureusement, les Québécois vivent dans une zone de confort et ne sont pas prêts à changer les choses.

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 489 autres abonnés

 

 

 

 

Le syndicaliste Bernard Gauthier n’a pas perdu son franc-parler. Invité pour une entrevue à l’émission de Dany Bernier à la station CJMD 96,9, de Lévis, M. Gauthier croit que le Québec « s’enligne direct dans le crisse de mur ».

Pour cet ex-politicien découragé de la politique, les Québécois vivent dans une certaine zone de confort et ne sont pas encore prêts à changer les choses. Un peu à l’instar de Ken Pereira pour qui les journalistes sont devenus les « nouveaux prêtres » du Québec, Bernard Gauthier juge que les médias exercent trop d’emprise dans la province et les accuse d’endoctriner les Québécois.

Appelé également à s’exprimer sur les politiciens du Québec, il n’y est pas allé de main morte pour les décrire : « Plus t’es habile à conter des osties de menteries pis à vendre du rêve, plus t’as des chances de passer », a-t-il répondu à l’animateur.

Le thème de la parité entre les hommes et les femmes en milieu de travail a également été abordé durant l’entrevue. Pour M. Gauthier, la compétence n’a pas de sexe : « Si 75 % des femmes sont meilleures que les hommes dans tels domaines, ben enwèye, let’s go ostie ! », a-t-il déclaré. Il a ajouté que toute cette question sur la parité hommes-femmes « devient illogique » et que tous ceux qui en font la promotion « sont en train de décrisser le Québec […] avec ces histoires-là ».

Enfin, concernant le monde du travail, M. Gauthier trouve qu’il a beaucoup changé, que les nouvelles mesures contre l’intimidation et la discrimination ont brouillé les pistes. « Tu peux pas regarder quelqu’un avec de gros yeux » de peur d’être accusé d’intimidation, a-t-il lancé.

Source de la photo : Facebook