Pascal Bergeron
Pascal Bergeron est le fondateur et le président actuel du journal Le Peuple – Les vrais enjeux. Il travaille à bâtir un nouveau média sérieux, fiable et documenté qui permettra aux gens d’obtenir un point de vue différent sur les défis que doivent affronter nos sociétés occidentales. Il considère que l’un des grands problèmes est le manque de diversité d’information et d’opinions dans le monde des médias traditionnels. Il déplore aussi les attaques constantes sur nos libertés.

Les Canadiens souffriraient de « racisme systémique »

C'est ce que pense le gouvernement Trudeau, qui se préparerait à lancer des consultations pancanadiennes sur le sujet.

Selon le Globe and Mail, le gouvernement Trudeau se préparerait à lancer des consultations pancanadiennes sur le « racisme systémique » au Canada. Si la forme et la nature exactes de ces consultations sont encore inconnues, elles seraient financées à partir d’une enveloppe de 23 millions de dollars prévue dans le dernier budget fédéral.

Pour le porte-parole de la ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, il ne fait aucun doute que ces consultations sont nécessaires : « Nous reconnaissons le besoin de contrer toutes les formes de racisme systémique et de discrimination religieuse et nous agissons afin de nous occuper des défis et de la discrimination qui ont lieu encore aujourd’hui dans notre société », a déclaré Simon Ross.

Cette annonce a fait réagir l’ancien ministre péquiste Bernard Drainville, qui a rappelé que les Québécois s’étaient massivement opposés à une initiative similaire du gouvernement Couillard l’été dernier. « Ottawa va de l’avant avec une consultation sur le racisme systémique! Pas sortis du bois », s’est-il exclamé.

Cette décision du gouvernement Trudeau n’est pas surprenante dans la mesure où le premier ministre a fait savoir à plusieurs reprises son opinion sur le sujet. Aussi récemment qu’en février, il avait affirmé que les Canadiens devaient reconnaître que « le racisme et les préjugés inconscients » à l’égard des Noirs existaient au pays.

Le porte-parole de la Fédération canadienne des contribuables, Carl Vallée, a réagi ainsi sur Twitter : « Exercice d’autoflagellation obligatoire pour les libéraux fédéraux. Le pays probablement le plus ouvert et tolérant de l’histoire de l’humanité souffrirait de racisme systématique? Trudeau veut satisfaire une petite clique d’extrémistes dans son caucus. »

Source de la photo : Radio Television Malacañang, Domaine public (Image rognée)