Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

BLOGUE | Le mois d’avril n’est jamais exempt de neige

S'il arrive qu'il neige en mai, avril reçoit toujours des précipitations solides.

J’ai toujours considéré que c’est le 1er mai que débute ce que j’appelle la grande saison sans neige qui va jusqu’à la fin d’octobre, la deuxième grande, dite avec neige, allant du 1er novembre au 30 avril. Il reste donc 19 jours avant que se termine la grande saison blanche. Qu’arrivera-t-il d’ici là?

Par Ghislain Loiselle, blogueur

ghislainloiselle.blogspot.com

Je sais bien qu’il y a quatre saisons dans une année, mais aux latitudes plus hautes comme aux 46e, 47e, 48e et 49e parallèles (je ne parle pas du Nord-du-Québec où, là, c’est nettement le Nord), nous sommes habitués de voir l’hiver céder difficilement sa place.

Il neige en effet allègrement au printemps, bien que ce soit durant cette saison que le sol commence à être nettement dégagé de toute la vieille neige accumulée en novembre, décembre, janvier, février et mars.

Rien n’étant tranché au couteau en matière de météorologie, il continue en effet de neiger plus ou moins pendant l’étape du déneigement naturel. Le printemps se poursuivant jusqu’au 21 juin, on peut s’attendre à tout. Même en mai et juin. Mais surtout en avril.

Pas de grosses tempêtes, s’il-vous-plaît

Il y a interdiction de stationner les véhicules le long des rues du 1er novembre au 1er avril. J’ai hâte de voir si on ne va pas se retrouver avec une ou des tempêtes de neige significatives au cours des deux prochaines semaines. Neige qui nécessiterait le déneigement obligé des artères par les travaux publics. Ce serait bien fâcheux. Je ne le souhaite pas. Je suis juste curieux de voir ce que Dame nature nous réserve. C’est un  »thrill ». Je me suis toujours dit, qu’ici, il y aurait lieu de permettre le stationnement dans les rues juste à compter du 15 avril. Surtout qu’il peut très bien neiger même après cette date et beaucoup à part de cela. Le temps s’y prête. On est alors encore loin de l’été. En avril, ne te découvre pas d’un fil, dit le dicton.

Que nous réserve avril d’ici le 30?

Il faut s’attendre à tout en avril

Météo Média fait savoir sur son site que  »de la neige en avril, c’est non seulement possible. » La ville de Gaspé a reçu 61 centimètres de neige du 8 au 9 avril 1986, ce qui en fait le record à battre. 61 cm, c’est énorme. La tempête record la plus récente pour ce mois remonte à 2000, alors que Montréal avait reçu 39,7 cm du 8 au 9 avril. Et on se trouve plus au sud qu’en Abitibi-Témiscamingue, dans cette partie du fleuve Saint-Laurent.

Bon, on est rendu le 11 avril. Ce n’est pas bien épeurant. Mais le suspense demeurera jusqu’à la toute fin d’avril. Pour mai, même s’il neige, ce sera juste pour faire joli. Enfin, souhaitons-le. Et s’il neige en juin, avant le 21, on va tous en rire. Et ça va faire une anecdote à raconter à nos proches.

Bonne fin de printemps!