Ghislain Loiselle

Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

BLOGUE | Dire qu’on a le droit de stationner dans les rues depuis le 1er avril…

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 489 autres abonnés

 

 

 

 

En avril, la neige défile!

Ce qui vient de nous tomber dessus, en Abitibi-Témiscamingue, et ça continue, même si ce n’est pas une si grande quantité de neige, est la preuve qu’il n’est vraiment pas de mise d’enlever les pneus d’hiver de son véhicule à la date à partir de laquelle il est permis de le faire!

Par Ghislain Loiselle, blogueur

ghislainloiselle.blogspot.com

De toute évidence, le 15 mars est beaucoup trop tôt pour une telle autorisation et il y a vraiment lieu de changer cette date comme on a rapproché au 1er décembre l’obligation de chausser ses pneus d’hiver!

Même chose pour le 1er avril où, à Rouyn-Noranda, Abitibi, en tout cas, on a le droit de stationner automobiles, camionnettes et tout le tralala le long des rues. Trouvez l’erreur. On n’est pas à Ottawa ou à Montréal, ici. Mais encore là. Je crois que ces dates n’ont pas plus d’allure pour les régions plus au sud. En tout cas, pour la date du 15 mars pour les pneus d’été permis.

Pas d’allure jusqu’au fleuve

Je serais prêt à parier que, compte tenu de la situation exceptionnelle que l’on vit présentement au niveau météorologique, les parties du Québec situées plus bas que la région 08 ont eu plus de neige que nous et que là autant qu’ici, le 15 mars est une date ridicule pour l’enlèvement des pneumatiques arborant la montagne et le flocon de neige.

Comme on peut le constater ces jours-ci, les pneus d’hiver ont toute leur raison d’être jusqu’au 15 avril et au delà.

Se servir de son bon jugement

Bon, c’est sûr que ça ne prend pas la tête à Papineau pour savoir que rien n’oblige d’ôter ses pneus d’hiver à partir de cette date bidon. Surtout aux latitudes plus hautes au Québec. Mais, comme on dit, il y en aura toujours pour ne pas écouter leur petite voix intérieure. Et ils vont se retrouver dans le fossé. Sinon, ils provoqueront un accident routier plus ou moins grave.

Attention!

Les joies du printemps qui prend souvent le visage de l’hiver jusqu’au 1er mai. Prudence sur les routes, où que nous soyons. Adaptons notre conduite aux conditions routières, à l’environnement routier.

Actuellement, ce qui tombe, c’est de la neige collante, molle, mouillée. Tout ce qu’il y a de plus printanier, avec le temps doux qu’il fait. Donc, ça glisse! Danger.