Dixquatre.com est une plate-forme d’information rapide et axée sur les faits-divers et le commentaire. Nous sommes une équipe de passionnés qui a le désir de vous informer sans contrainte et manipulation de quiconque. Notre seul objectif est de vous transmettre les faits tels qu’ils sont.

Les Adèles sortent entreprendre le grand ménage de la corruption

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 114 autres abonnés

Première action d’une longue série telle que : UPAC… HYDRO QUÉBEC… CAISSE DE DÉPÔT… Etc. Un collectif de femmes citoyennes sortent balayer la corruption. Les Adèles s’activent.

Posted by Marie-Josée Chevrier on Wednesday, May 9, 2018

Collusion et corruption

Depuis 2003, le régime libéral, par le truchement de nominations partisanes, a érigé en système la collusion et la corruption à l’intérieur de l’appareil d’État.

La création de l’UPAC était censée mettre fin à ces pratiques. Toutefois, il s’est révélé que M. Robert Lafrenière, lié intimement au régime libéral, n’a pas la crédibilité pour remplir sa mission qui est de lutter contre la collusion/corruption de ce même régime libéral.

M. Robert Lafrenière

Rappelons qu’il a été sous-ministre à la Sécurité publique sous le gouvernement Charest avant d’être nommé à la direction de l’UPAC par ce dernier et reconfirmé à ce poste, par Philippe Couillard, malgré les protestations de l’opposition. Bref, les libéraux ont nommé et reconduit celui qui allait enquêter sur les libéraux !

En 2011, une lettre anonyme provenant de l’intérieur de la SQ dénonçait déjà Robert Lafrenière comme étant un protecteur du régime libéral.

Pouvoir

En 2012, le Parti Québécois prend le pouvoir et nomme Mario Laprise à la direction de la SQ pour mettre fin au contrôle libéral sur ce corps policier.

En 2013, un mandat de perquisition est exécuté. Ce mandat visait les plus hautes instances du PLQ et dormait, depuis tout ce temps, dans un tiroir sous le règne des libéraux. C’est le début de l’enquête Mâchurer.

Au cours de l’année 2014, le PLQ reprend le pouvoir, congédie Mario Laprise et renomme Robert Lafrenière commissaire de l’UPAC : un chum, c’t’un chum.

Dossiers d’enquêtes

En 2017, des dossiers d’enquêtes sont coulés dans les médias dont celui de l’enquête Mâchurer. Ce coulage provient de l’intérieur de l’UPAC par des agents qui ont perdu toute confiance en la direction. Direction qui s’avère incapable de remplir sa mission de mettre fin à la collusion/corruption du régime libéral. Les citoyennes contre la corruption demandent la démission de Robert Lafrenière, l’aboutissement du dossier de l’enquête Mâchurer, et ce, avant les élections provinciales.

Ménage

2018. D’autres actions seront à venir. Le ménage du printemps de l’appareil d’État québécois est officiellement commencé. Vous trouverez toutes les informations concernant Les Adèles en suivant le lien ci-dessous.

Les Adèles

Posted by John Hex on Wednesday, May 9, 2018