Pascal Bergeron
Pascal Bergeron est le fondateur et le président actuel du journal Le Peuple – Les vrais enjeux. Il travaille à bâtir un nouveau média sérieux, fiable et documenté qui permettra aux gens d’obtenir un point de vue différent sur les défis que doivent affronter nos sociétés occidentales. Il considère que l’un des grands problèmes est le manque de diversité d’information et d’opinions dans le monde des médias traditionnels. Il déplore aussi les attaques constantes sur nos libertés.

Ottawa verse 5,3 millions pour les réfugiés du Venezuela

Les fonds seront versés à des organisations non gouvernementales, dont certaines appartiennent aux Nations Unies.

Le gouvernement Trudeau a annoncé qu’il allait remettre 5,3 millions pour l’aide aux réfugiés vénézuéliens qui quittent leur pays, en proie à une crise politique, pour le Brésil, la Colombie, l’Équateur, le Pérou et les Caraïbes du Sud.

Une enveloppe de 1,3 million sera ainsi consacrée « au Programme alimentaire mondial et à Action contre la Faim en Colombie pour contribuer à assurer la sécurité alimentaire, l’accès à l’eau potable et à des installations sanitaires ». Une autre enveloppe de 4 millions sera remise au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, au Comité international de la Croix-Rouge et au Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.

Depuis le début de l’année, le gouvernement Trudeau a fait plusieurs annonces de ce genre. Par exemple, en janvier, 12,1 millions ont été versés au Yémen, un pays aux prises avec une grave crise humanitaire causée par une guerre que mène de front l’Arabie saoudite, à laquelle le Canada a vendu des blindés.

En février, Ottawa annonçait l’octroi d’un fonds de 59,5 millions au Burkina Fasopour que le pays puisse améliorer son système d’éducation publique. Le gouvernement faisait également part de son intention de verser 15,15 millions de dollars sur trois ans au Programme des Nations Unies pour le développement. Les fonds doivent servir à « améliorer la gestion de la réponse aux catastrophes naturelles en Haïti ».

En mars, la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, annonçait cette fois que son gouvernement allait fournir une aide humanitaire à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Selon Mme Bibeau, cette aide pourrait s’élever à 10 millions de dollars. Une aide qui soulève bien des questions puisque l’UNRWA est lié à des groupes terroristes.

En avril, Ottawa a cette fois annoncé une aide de 45 millions à des pays africains, desquels 27 millions ont été versés pour soutenir les populations du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigéria, et 18 millions « à des organismes humanitaires partenaires afin qu’ils viennent en aide aux collectivités vulnérables en Somalie ».

Source de l’article : Le Peuple – Les vrais enjeux

Source de photo : EJ Hersom, FlickrCC BY 2.0