Dixquatre.com est une plate-forme d’information rapide et axée sur les faits-divers et le commentaire. Nous sommes une équipe de passionnés qui a le désir de vous informer sans contrainte et manipulation de quiconque. Notre seul objectif est de vous transmettre les faits tels qu’ils sont.

Un feu de la Saint-Jean dérape à Lebel-sur-Quévillon

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 486 autres abonnés

 

 

 

 

Jonathan Crevier

Chaque année à Lebel-sur-Quévillon, une municipalité du Nord-du-Québec, il y a un énorme feu de la Saint-Jean. Cependant, cette année, le feu de joie, qui a eu lieu le 23 juin, a dérapé.

Gigantesque feu

Chaque année, les flammes de ce gigantesque feu de joie peuvent grimper jusqu’à 30 pieds de hauteur. La chaleur est si vive qu’il est très difficile de s’en approcher.

Francois Désormeaux

Averse de braise

Le feu a été allumé à minuit comme toujours. Normalement, tout se passe bien, mais cette année le feu a dérapé. Le vent étant présent, des tisons se sont retrouvés à tomber le toit d’un motel et des véhicules se situant jusqu’à environ 500 pieds du feu. Le tout ressemblait à une averse de braise qui tombait du ciel.

Vidéo : Jonathan Crevier

Nous avons pu avoir un entretien avec le maire de Lebel-sur-Quévillon, Alain Poirier ;

L’intensité du feu et la raison pour laquelle les tisons étaient si gros a été causé par une des essence de bois, le mélèze, qui se trouvait dans le mélange de bois.  Le mélèze est une essence de bois qui brûle plus intensément. 

Le bois utilisé pour notre feu est celui qui, pour les scieries est non consommable. 

Évacuation

Vers 00 h 30, une évacuation avait été demandée sur le site, qui comportant environ 1500 personnes, mais certains sont tout de même restés et continué à fêter à une centaine de mètres plus loin, afin de laisser les pompiers circuler librement afin d’apaiser le brasier. 

Il est à noter que le site ainsi que les arbres qui se situent à proximité est toujours arrosé par les pompiers avant le feu, afin de réduire les risques d’incendie.

Des fêtards sont revenus sur le site du feu, lorsque la situation était maîtrisée.

Le maire nous a aussi mentionné qu’il y aurait un rassemblement du comité mercredi le 27 juin, afin de faire un retour sur ce qui s’est passé et prendre plus de précaution pour la prochaine fois.

 

Vidéo : Francois Désormeaux

Bien entendu, le mélange de bois pour le feu de la Fête nationale sera dorénavant vérifié et le mélèze n’en fera plus partie.

Heureusement aucun blessé n’a été répertorié et les dommages se seraient limité à un tempo qui a été percé par les tisons et les bancs du bateau qui se trouvait à l’intérieur, nous a mentionné Alain Poirier.

 

D’après vous sait tu le plus gros feux de st-jean??? Tornade de feux ,j’ai jamais vue ça… 🔥 💨

Posted by Redneck's québec on Monday, June 25, 2018