BLOGUES

Dès 1921, une première vedette était détruite par de fausses allégations…

Si vous pensez que l’affaire Jian Ghomeshi, qui a permis à trois intrigantes de détruire la carrière de l’ancien animateur de CBC, est un phénomène nouveau s’inscrivant dans une mouvance pro féministe inquisitoriale et néo victorienne, détrompez-vous. L’histoire que je vais vous relater, celle du comédien Roscoe Arbuckle, est survenue en 1921, il y a donc presque un siècle, et a été présentée par Wikipédia  comme « le premier de ce que l’on appellera les grands scandales hollywoodiens.»

BLOGUES

#metoo et fausses allégations : guide préventif pour l’homme d’aujourd’hui…

Vous l’avez rencontrée au boulot, à l’épicerie, dans une galerie d’art, ou dans un cinq à sept, et vous vous êtes vite découverts des atomes crochus, des intérêts communs, des affinités électives et, une chose en entraînant une autre, vous êtes allés prendre un premier café. La chimie entre vous a semblé si immédiate et spontanée que vous avez décidé de vous revoir.

BLOGUES

Californie : deux hommes accusent une élue féministe d’inconduites sexuelles…

Bizarre, tout de même, qu’une nouvelle concernant un événement survenu chez nos voisins du Sud fasse la manchette en France et reste totalement ignorée par nos médias québécois. Gageons qu’un homme politique aurait connu une plus grande visibilité médiatique… Je serai – encore une fois – le seul à en parler au Québec. Normal, je suis un méchant, méchant, antiféministe…

BLOGUES

BLOGUE En 2016, Stockholm était paralysée par le « déneigement féministe »…

Il y a des nouvelles, comme ça, qui ont le don d’arracher un sourire. Pas forcément un sourire content, joyeux, mais plutôt un rictus ironique devant l’absurdité ou l’aveuglement idéologique qu’elles trahissent. On dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions. En voici un exemple, survenu en novembre 2016, mais qui est passé sous nos écrans radars nord-américains.

BLOGUES

Avec le 29 janvier, les islamistes ont-ils leur « drame de Polytechnique » ?

C’était écrit dans le ciel à la suite de l’horrible tragédie survenue à la grande Mosquée de Québec où six hommes avaient péri et cinq autres avaient été grièvement blessés ce fatidique 29 janvier 2017. Contrairement à la tuerie de Polytechnique où 14 jeunes filles avaient été assassinées par Marc Lépine, on ne s’était pas arrêté sur le sexe des victimes, mais sur leur appartenance religieuse.

BLOGUES

BLOGUE Éliane Gamache-Latourelle, étrange ambassadrice de « la cause des femmes »…

S’agit-il d’un signe des temps, d’une époque troublée où, sous la poussée émotionnelle de #metoo et de #balancetonporc, les femmes sont plus que jamais présentées comme des victimes millénaires de méchants hommes oppresseurs ? Toujours est-il que nous avons pu récemment assister à une nouvelle dérive de ce qu’on va finir par appeler de plus en plus ironiquement « la cause des femmes ».

BLOGUES

Les gestapounes sont parmi nous !

Dans mon dernier billet, je brossais un portrait des utérhommes, ces individus de sexe masculin – mais pas nécessairement de genre masculin, prônent-ils – qui, peu autonomes de pensée, ne peuvent se définir autrement que par les diktats du féminisme radical.

BLOGUES

Pas d’utérhommerie sans utérhomme…

Quiconque défend la cause de la condition masculine a croisé leur route. Comme leurs consoeurs féministes misandres, ils sont généralement arrogants, injurieux, prompts aux procès d’intention et adeptes de la projection : ils vous accuseront donc d’être arrogants, injurieux, prompts au procès d’intention et… adeptes de la projection. C’est fou ce que de s’entretenir avec eux peut s’avérer instructif, à défaut d’être agréable, dans une perspective clinique, s’entend…

BLOGUES

Non, les perverses narcissiques ne sont pas l’exception…

… ni la majorité des pervers narcissiques. Il ne faudrait pas tomber dans le même travers que certains idéologues pour qui le prédateur ne peut être que masculin, et la victime, que féminine… Il y a déjà bien assez que ce stéréotype féministe et sexiste soit devenu une norme sociale admise sans qu’à notre tour nous nous mettions à combattre la stupidité par la bêtise.

BLOGUES

Une éditrice du Huffington Post appelle à « tuer tous les hommes »…

Évidemment, il ne fallait pas s’attendre à ce que nos frileux médias québécois traitent cette nouvelle pour le moins explosive, mais il n’en demeure pas moins qu’Emily McCombs, éditrice sur les questions familiales (sic) au très féministe Huffington Post USA, a jugé pertinent de présenter, sur son compte Twitter, les deux résolutions de Nouvel An suivantes :

BLOGUES

Faut-il fusionner la Condition féminine et l’Office des personnes handicapées ?

La question, en apparence insolente, se pose tout de même si l’on considère l’hyperprotectionnisme que préconisent les féministes étatiques envers les politiciennes municipales, toujours présentées par elles comme de pauvres petites choses qu’il faut protéger contre un fantomatique et omniprésent patriarcat qui peut les frapper à tout moment. Hors du féminisme, point de salut, semblent-elles croire…

BLOGUES

Non, les femmes n’ont pas construit le Québec toutes seules…

Connu pour son franc-parler, Michel Chartrand a déclaré à plusieurs reprises que les femmes avaient construit le Québec. S’il est une personnalité que l’on ne puisse soupçonner de flagornerie, ni d’être l’otage de la political correctness, c’est bien ce syndicaliste rebelle et défenseur des droits des travailleurs accidentés. Qu’il s’agisse de mères de famille nombreuses, de membres des communautés religieuses, plus tard de militantes de groupes féministes, de bénévoles ou d’aidantes naturelles, la contribution sociale des femmes a été soulignée plus souvent qu’à son tour depuis quelques décennies.

BLOGUES

Attention ! Cet ennemi guette votre enfant…

Votre enfant a moins de 10 ans. À certains moments, il lève vers vous ses deux yeux candides, semblables à ceux d’un chevreuil sans défense, dans un élan d’abandon sans réserve et de reconnaissance filiale. En vous, il investit sans hésiter toute sa confiance, son espoir indéfectible en des lendemains qui chantent. Son regard soutenu vous fait sentir à quel point, malgré les disputes occasionnelles et les gaffes inhérentes à l’enfance, vous êtes soudés l’un à l’autre, comme le lierre à la façade d’une maison ancestrale, semblable à vous, inébranlable et rassurante. En cette minute ultime, vous confondez l’instant présent et l’éternité, en une étreinte temporelle aussi forte que le lien viscéral qui vous unit. Ne vous laissez pas abuser. Ça ne durera pas.

BLOGUES

Intimidation : le jour où Popeye vint à ma rescousse…

À bien y penser, qui n’a vécu, à un moment ou un autre, un épisode de violence, même si le reste de sa vie ressemble à un long fleuve tranquille? Quand j’étais enfant, ma famille et moi habitions près du futur site de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Un après-midi de printemps, je jouais avec mon voisin Germain (nom fictif), dans la cour arrière de notre immeuble. Assez costaud, il était d’un an mon aîné et mesurait bien une tête de plus que moi.