BLOGUES

Une jeune tigresse

Nous étions en plein travail sur nos taxeurs du métro, car pour taxer, ils taxaient! Nous avions beau en arrêter quelques-uns, notre réputation n’était pas encore faite et les jeunes n’avaient pas peur de nous. La peur viendrait plus tard.

BLOGUES

« Autorisez toutes les opinions, nous saurons reconnaître les nôtres. » – Raoul Vaneigem

J’ai peu le respect du lecteur gauchiste, je sais, et j’estime que c’est me prostituer que de l’épargner. C’est pourquoi j’incorpore toujours deux cuillérées à soupe de sable (et parfois même un peu de gravier) dans le pot de vaseline médiatique, qui sert à enduire le godemichet de la rectitude et de la bienséance sociale, qu’il utilise pour s’enculer. C’est à se demander si la paresse intellectuelle du gauchiste ne m’affecte pas plus que son indignation. Celui qui s’insurge de mes propos s’est donné la peine de me lire. Il en a compris ce qu’il peut selon sa capacité à le faire. Honnête, je sais reconnaître une certaine légitimité à cette indignation. Ceci dit, ce genre de lecteur “énergumène” se fait de plus en plus rare. Il est remplacé abondamment par le dénonciateur compulsif.

BLOGUES

Drame familial : qui est Ugo Fredette ?

Normalement, une émission de radio suit l’actualité. Cette semaine, il semble que ce soit l’actualité qui ait suivi notre émission de radio, à Lise Bilodeau et à moi-même, intitulée Tant qu’il y aura des hommes… et qui traite de condition masculine sur Radio Média Plus. Ironie du destin, notre toute première émission avait pour thème la santé des hommes et l’insuffisance de ressources qui leur sont réservées en comparaison de celles dévolues aux femmes, onze fois plus financées…

BLOGUES

Le cosmos atomisé

Il n’y a pas 20 ans, les scientifiques affirmaient que Jupiter était la plus grosse planète connue de l’Univers. Aujourd’hui, ils déclarent qu’il y en a de plus grosses encore et, mieux, qu’il y a une multitude d’univers. Et que l’espace est à toute fin pratique infini, le nôtre en tout cas, ce dernier était marginalement ouvert, c’est-à-dire juste assez en mouvement d’expansion pour ne pas s’effondrer sur lui-même, pour ne pas atteindre jamais une limite d’extention.

BLOGUES

Le statut du « splif » et le retour d’ascenseur

Au départ, quand Trudeau a parlé de légaliser la marijuana, j’étais déjà vendue à l’idée. Pour moi, c’était une évidence que l’échec de la prohibition avait pour double effet de créer d’une part un monopole pour le crime organisé, et d’autre part d’engorger nos tribunaux pour des crimes sans victimes. Pourquoi alors ne pas récupérer l’argent des taxes liées à cette inéluctable activité économique?