BLOGUES

Faussement accusé, il devient victime d’acharnement judiciaire…

L’événement a fait la manchette récemment : Pierre Turbide a été victime d’allégations mensongères flagrantes de la part de son ex-conjointe à trois reprises, mais le système judiciaire n’en a pas moins jugé indispensable de le juger les trois fois et de le garder incarcéré pendant quatre mois, la troisième en détention préventive. Nul doute que les magistrats à l’origine de décisions aussi aberrantes mériteraient de sévères sanctions. Il semble bien qu’ils bénéficient au contraire d’une immunité diplomatique éhontée.