Blogueurs

On ne peut pas perdre tout le temps

Par: Claude Aubin Notre Dame de Grâce 1987 Je brassais encore mes affaires de jeunes qui frappent dans le métro quand Gilles, mon bedonnant lieutenant-détective, arrive à mon bureau. Le bonhomme semble tendu et quelque

Claude-Aubin-debarque-sur-10-04
Blogueurs

Visite au petit matin.

Maintenant que nous avions frappé les  »taxeurs », Marty mon flic de Shawbridge, se concentrait sur un de ses pires ennemis, Geoff Carvery. Ce bonhomme était évadé de prison et sa mère en plus de le cacher, ramassait tous les jeunes qui s’enfuyaient de Shawbridge. Les mauvaises langues disaient qu’elle aimait la chair fraîche. Alors, régulièrement, nous allions faire une petite visite chez maman Carvery, avec plus ou moins de succès. Geoff était introuvable, mais nous savions qu’il était là tout près.

Blogueurs

Arrêter un train pour des évadés

Ma soirée commençait mal, le gros Robert mon capitaine que j’appelais pas affectueusement du tout ‘’le gros graisseux’’, venait de demander à mon lieutenant de relève d’insister pour que je porte la cravate. J’avais toujours refusé de le faire car sur la route tu rencontres des gars qui n’ont pas envie de te suivre et quand tu parles à des gens ordinaires, un habit cravate fait monde à part pour eux. Gerry mon pauvre lieutenant était venu tout piteux m’annoncer qu’il devait m’aviser sévèrement et moi je venais de l’envoyer promener un peu trop durement.