De retour de Fort McMurray, il serre son bébé dans ses bras !

Nous vous présentons ce soir une entrevue réalisée avec M. Niko Rollin, qui est arrivé de Fort Mc Murray hier matin, juste à temps pour fêter la fête des mères avec sa conjointe et pour enfin serrer son fils dans ses bras.

 

Rappelons que l’incendie se serait déclaré le 1er mai dans la région de Fort Mc Murray, dans le Nord de l’Alberta, au Canada. Il aurait, à ce jour, brûlé plus de 10 000 hectares et forcé l’évacuation de près de 90 000 personnes.

M. Rollin  s’était rendu en Alberta en sa qualité de chaudronnier  » Boilermaker », afin de participer aux réparations de l’usine Syncrude qui ont lieux au printemps et à l’automne et qu’ ils nomment « Shutdown ». Son travail consiste à effectuer des réfections et des réparations d’équipements dans les usines industrielles. M. Rollin s’est rendu sur place en avion avec son père, M. Gilles Rollin, qui est également chaudronnier.

Le père et le fils étaient sur place depuis déjà 5 semaines et demie, ce 2 mai, lorsqu’ils ont entendu parler d’une rumeur entre travailleurs, qu’un petit incendie de forêt se serait déclaré près de Fort McMurray.

Au départ, personne ne se serait inquiété, ce n’est que dans l’après-midi du 3 mai, que tout les travailleurs ont été avertis, à l’aide d’affiches placardées dans les campements de travailleurs, que leur quart de travail était annulé pour cause d’évacuation de Fort McMurray.

13161130_10206378012913283_976457711_o
On ne voyait même pas la voiture devant nous

Les travailleurs des environs devaient quitter le campement afin de faire de la place aux réfugiés et aider à l’évacuation, mais les travailleurs de l’extérieur étaient priés d’attendre la décision des responsables afin de savoir s’ils pouvaient quitter ou si le travail recommencerait sous peu.

La raffinerie ou travaillait M. Rollin était à plus de 60 km de l’incendie soit près de 40 minutes en voiture. La seule voie accessible est une route du Nord au Sud qui à été complètement bloquée à toute circulation dès la fin de la première journée.

Les familles de réfugiés ont commencé à affluer au campement, nantis de leurs enfants et de leurs chiens. L’atmosphère était pour le moins agitée et l’environnement beaucoup plus actif que d’ordinaire. Les travailleurs sont conscients que l’ampleur de l’incendie est importante et ils se demandent quand et surtout comment ils pourront regagner leur domicile, la seule route étant barrée à toute circulation.

13161342_10206378014793330_1216481357_o
Des véhicules abandonnés

Par chance, la raffinerie a investi dans les communications et les travailleurs ont de bon réseaux cellulaires et Internet, qui ne leur feront pas défaut tout au long de ces pénibles journées. M. Rollin à d’ailleurs pu rester en contact avec sa conjointe et sa mère afin de pouvoir les rassurer face à leur inquiétude grandissante.

Les travailleurs sont également informés de la progression de l’incendie mais doivent attendre la décision des dirigeants afin de pouvoir quitter le site. La question qui se pose est comment partir, l’aéroport est hors de portée, la seule route est bloquée dans les deux sens et la plupart des travailleurs n’ont pas de voiture. L’une des raffineries des environs, L’usine Shell Albian Sand, possède un aéroport privé mais elle n’est malheureusement pas accessible au public pour l’instant.

13184670_10206378014953334_776435919_o
Des braises et de petits feux sur le bord de la route

La deuxième nuit, une lueur est visible au loin et la fumée est de plus en plus épaisse. La troisième journée, une alerte et des avertissements sont lancés, les gens doivent rester dans les campements et doivent garder les ouvertures vers l’extérieur fermées. Effectivement, pendant la soirée, la fumée environnante est devenue très épaisse et elle intoxique l’air ambiant. L’air est étouffant et la respiration deviens plus difficile.

Les travailleurs ont de plus en plus peur, l’incendie se rapproche de plus en plus du campement, leur vie est-elle en danger, pourrons t’ils quitter le campement à temps, si oui comment? Pourront-ils bénéficier du transport par taxi, autobus ou tout autre moyen afin de rejoindre une ville proche afin de prendre un avion pour rentrer chez eux? Niko n’a qu’une seule hâte, serrer son fils de 3 mois dans ses bras, pourra-t’il le faire? Il est alors impossible de voir à 1 km en avant de soi.

13184765_10206378013793305_1817504172_o
On pouvait voir l’herbe calcinée

Le troisième jour, la décision est prise, les travailleurs pourront quitter le site de la raffinerie, les travaux de réparation étant annulés jusqu’à nouvel ordre, malheureusement, aucun service de transport ne leur est offert pour l’instant. Seul ceux possédant des voitures ou connaissant des gens qui pourraient venir les cueillir pourront quitter.

M. Rollin et son père ont eu la chance de bénéficier du transport d’un collègue de travail résidant à Calgary et ayant sa propre voiture, ce dernier à bien voulu les conduire à Edmonton, où ils ont pu prendre un avion en direction de Rouyn-Noranda.

« La fumée était épaisse proche de Fort McMurray, on ne voyait même pas la voiture devant nous. L’incendie était presque éteint mais on pouvait voir l’herbe calcinée, des braises et de petits feux sur le bord de la route, le tout imprégné de l’odeur forte du bois brûlé.

13140697_10206378701330493_231230420_n

M. Rollin se permet enfin d’espérer serrer son fils dans ses bras sous peu.

Par chance, ayant bénéficié de l’aide d’un collègue, les deux hommes ont pu rejoindre Edmonton, ont pris l’avion et sont arrivés à Rouyn-Noranda hier. M Rollin à enfin pu serrer son fils dans ses bras et ils pourront célébrer la fête des mères en compagnie de leur famille et de leurs épouses. Un grand soulagement pour cette famille de Chaudronniers de père en fils.

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus