Lettre ouverte au peuple des États-Unis d’Amérique.

perreault-pieces

Lettre ouverte au peuple des États-Unis d’Amérique.

Finalement, ce sera le racisme, le sexisme, la peur, la xénophobie, l’homophobie et l’ignorance que vous aurez choisi.

Dans les dernières années, tant de progrès, d’ouverture, de diversité et de changement qui rapprochait de plus en plus les États-Unis de ce rêve tant effleuré, tant désiré depuis si longtemps ; le rêve américain. Ce rêve qui rejoignait des individus de tous les horizons et qui les invitaient à partager une quête de liberté, de l’atteinte de la prospérité et du bonheur. Ce rêve devait se devait être partagé avec tous.

Ce soir, c’est un choix égoïste que vous avez pris. Un choix devenant une menace pour l’égalité, la liberté religieuse, la liberté de parole, la liberté sexuelle et surtout, une menace aux initiatives historiques adoptées pour la protection de l’environnement. Il est vrai, le progrès subit une lourde défaite ce soir.

J’ai honte des conservateurs chrétiens religieux qui utilisent Dieu, ou qui donnent une valeur à des écrits bibliques pour justifier leur volonté de restreindre des droits fondamentaux a des minorités. J’ai honte de ces « Trump supporters » qui ont déferlé leur rage et leurs préjugés violents sur les minorités ethniques de leur pays.

J’ai honte de tous ces gens qui ont donné une importance à une peur injustifiée et à leur ignorance sur l’autre. J’ai honte de ces gens qui ont ignoré les changements climatiques, dont la marge de manœuvre pour éviter les contrecoups et les effets était déjà tellement mince que tous les efforts pour en arriver à ce sens aboutiront à rien puisque le « Président Trump » renie cette réalité et annulera L’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Je m’excuse aux américains d’origine mexicaine ou hispanique, aux américains de confession musulmane, aux afro-américains, aux américains d’origines diverses, à la communauté LGBT des États-Unis.

Vos droits seront bafoués pour les prochaines années parce que vos compatriotes ont pensé que vous valiez moins qu’eux, que vous étiez moins américains qu’eux parce que vous étiez différents et qu’ils ne comprennent pas cette différence. Je m’excuse, vous méritiez mieux que l’homme orangé comme président.

Un meilleur jour vous attend, vous pouvez toujours déménager au Canada jusqu’en 2020. Vos droits seront garantis.

Chère Amérique, j’espère que tu te sortiras bien de ce gâchis qui t’attend. Je te plains beaucoup….

Ce n’est que partie remise pour le rêve américain! Il faut quand même rester optimiste.

Bonne chance xxx

pub

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus