Mois : janvier 2017

LES DÉLAIS DE PROCÉDURES, UNE SITUATION HORS CONTRÔLE

Alors que la saga aux ministères de la Justice du Québec et du Canada se poursuit concernant les délais de procédures judiciaires, les annonces se multiplient de la part de ces deux ministères. L’une de ces annonces, laquelle j’attends depuis les élections fédérales de 2015, est celle que plusieurs nominations de juges devraient avoir lieu au Québec dès janvier 2017. Mais, arriveront-elles trop tard afin d’éviter que l’arrêt du processus judiciaire demandé dans plus de 220 procès criminels au Québec en raison des délais indus soit accordé ?

Lettre d’un gars de Québec sur les attentats de la Mosquée de Sainte-Foy

Je suis né et j’ai grandi à Québec. J’ai fait mon secondaire dans Saint-Roch, j’ai étudié à Limoilou, je connais les restaurants et les centres d’achats de Sainte-Foy. J’ai joué sur les plaines d’Abraham étant enfant, je mange une poutine lors de mes fins de veillées chez Ashton et je travaille chaque fin de semaine dans le plus vieux restaurant de la Ville de Québec en plein cœur du Vieux-Québec. Moi, j’ai la Ville de Québec sur le cœur. Moi, je croyais qu’en voyant chaque jour le Château Frontenac de près, ça faisait que je connaissais le monde de mon coin.

Attentat dans une mosquée de Québec : réaction de la Ville de Rouyn-Noranda

La Ville de Rouyn-Noranda, par la voix de son maire, monsieur Mario Provencher, s’associe aux citoyennes et citoyens de RouynNoranda pour dénoncer avec vigueur l’horreur des événements survenus au Centre culturel islamique de Québec. Lors de la séance du conseil municipal de ce soir, monsieur Provencher proposera une motion de condoléances aux familles affligées ainsi qu’à la population de Québec.

Heille la grosse va te suicider !!!

Nous entendons beaucoup parler d’intimidation mais savez-vous vraiment qu’elles en sont les répercussions ? Ce n’est pas d’aujourd’hui que ça existe mais avec l’arrivée des réseaux sociaux cette dernière a pris beaucoup plus d’ampleur et parfois elle se résulte par un acte fatal puisque le mal qui a été propagé par les intimidateurs n’est plus tolérable pour les victimes.