LE JALOUX NE LÂCHAIT PAS PRISE

perreault-pieces

Une jeune femme de 24 ans tuée par un ex-petit-ami jaloux qui refusait de lâcher prise. C’est commun qu’un homme qui reçoit son 4% devienne achalant, mais la majorité du temps quand une nouvelle blonde arrive, il passe à autre chose…

« Depuis leur séparation, l’homme dans la vingtaine était très envahissant. Il lui arrivait même de suivre son ancienne amoureuse.

«Il la surveillait. Il tournait autour de chez elle, regardait le nombre d’autos dans le stationnement. S’il savait qu’elle allait voir quelqu’un, il allait vérifier si elle était vraiment chez la personne», dit Mme Daviau.

Quelques heures avant la tragédie, Mme Laliberté avait pour la première fois évoqué la possibilité de porter plainte à la police.

«Elle avait un trop grand cœur et, même si elle était tannée, je crois qu’elle n’a jamais craint pour sa vie», soutient Mme Lafortune. »

 

Et la police, aurait fait quoi?

La police aurait fait signer un 810 au jaloux et dit à la demoiselle : « rappelez-nous s’il continue »

S’il avait été proprio d’arme à feu, on lui aurait enlevé ses armes, ce qui n’aurait rien changé au résultat final, mais notre bonne conscience se porterait bien. Une solution qui fonctionne à tout coup, c’est une bonne discussion virile avec un ou deux hommes qui se tiennent debout. Le problème c’est que ce type d’homme est en voie de disparition et pour les survivants à l’extinction, il est toujours délicat d’avoir une discussion virile et encore pire musclée sans finir avec un 810 et perdre son droit de possession d’arme du même coup.

Dans le bon vieux temps quand nos valeureux policiers étaient là pour les vraies raisons (protéger et servir), la solution était automatique, le jaloux avait une visite dans un coin sombre de 2 personnes en uniforme avec un gun à la ceinture…

Chères demoiselles, le temps des preux chevaliers est révolu! Maintenant contentez-vous d’un 810 et de vivre dans le déni…

Où prenez votre sécurité en main…

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus