Le ministère de la Sécurité publique mandate la Sûreté du Québec pour faire enquête sur les allégations de M. Yves Francoeur

À la suite d’une demande d’enquête reçue aujourd’hui de la directrice des poursuites criminelles et pénales, Me Annick Murphy, la sous-ministre de la Sécurité publique a demandé à la Sûreté du Québec qu’une enquête policière soit instituée concernant les allégations de M. Yves Francoeur.

Ce dernier a en effet évoqué publiquement, le 27 avril dernier, qu’un dossier d’enquête de fraude ou de « trafic d’influence » impliquant des élus libéraux aurait conduit au dépôt d’accusations, n’eût été le fait que le dossier concernait ces élus libéraux.

Rappelons que l’article 20 de la Loi sur le directeur des poursuites criminelles et pénales (RLRQ, c. D-9.1.1) prévoit que le directeur peut signaler au sous-ministre de la Sécurité publique les situations qui, à son avis, nécessitent l’institution d’une enquête policière.

SOURCE Ministère de la Sécurité publique

Faites pas les timides donnez votre avis !
Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus