À ROUYN, EN 1925, LE CHIEN ÉTAIT PARTI AVEC LE JAMBON…

Un jour, un client entre au restaurant de Sam McBurnie et demande un sandwich. Quelle sorte? Nous en avons au jambon et aux œufs. Au jambon s’il-vous-plaît. Le restaurateur se dirige alors vers la cuisine et revient peu après en disant : Y a plus de jambon! Le client : Alors fais-moi un sandwich aux œufs! Sam retourne à la cuisine et revient avec un sandwich au jambon… Le client s’exclame : mais qu’est-ce que ça veut dire? Quand je demande un sandwich au jambon tu me dis qu’il n’y en a plus et si je commande un sandwich aux œufs à la place tu m’en apportes un au jambon! Sam répond :c’est que le chien venait de se sauver avec la jambon… Il est revenu… »

Scénario digne des bandes dessinées de Lucky Luke! Goscinny n’aurait pu imaginer mieux. La réalité dépasse la fiction. Nous nous trouvons au milieu des années 1920, à Rouyn, agglomération qui n’est même pas encore une ville. Et ça s’est passé où se trouve aujourd’hui la salle des Chevaliers de Colomb, au 55, avenue Dallaire.

Cette anecdote racontée par le premier curé de Rouyn-Noranda, feu Mgr Albert Pelletier, n’est qu’un des petits événements de la vie quotidienne survenus dans les premières années des villes jumelles.

 »Veuillez me croire. Des choses de la sorte, il y en avait dans tous les départements de l’organisation. Tant de monde surgi de partout à la fois. C’est ce que ça donne », d’expliquer le prélat domestique.

Sûrement que des affaires semblables sont arrivées aux premières heures de la colonisation en Amérique, au temps du Far-West, aux États-Unis, dans le temps de l’avancée des colons dans l’Ouest canadien, jusqu’au Yukon, à l’époque du Klondike. Bien sûr, ç’a bien changé depuis en Abitibi comme partout ailleurs, mais il est bon de revenir avec ces faits de jadis qui, s’ils nous rappellent qu’au début, on vivait pas mal à la bonne franquette (avait-on le choix?), on savait aussi rire de nous-mêmes, comme en 2017, où on n’a pas perdu notre sens de l’humour, loin de là!

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus