Dixquatre.com est une plate-forme d’information rapide et axée sur les faits-divers et le commentaire. Nous sommes une équipe de passionnés qui a le désir de vous informer sans contrainte et manipulation de quiconque. Notre seul objectif est de vous transmettre les faits tels qu’ils sont.

Douleur et incompréhension suite au décès de Jonathan Belley

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 725 autres abonnés

 

Jonathan Belley Facebook

C’est un moment très difficile pour la famille du jeune homme de 23 ans qui est décédé hier suite à une opération policière qui s’est déroulée sur la route 393, à La Sarre, en Abitibi-Ouest.

Ariel Gauthier, 10-04 Média

Selon les informations préliminaires, vers 18 h dimanche, deux patrouilleurs de la Sûreté du Québec auraient croisé un véhicule et décidé de procéder à son interception. Après avoir effectué un demi-tour, les policiers auraient constaté que le conducteur refusait de s’immobiliser. Par la suite une poursuite aurait été enclenchée sur une courte distance.

Ariel Gauthier, 10-04 Média

Lors de cette poursuite, l’homme aurait lancé des objets vers le véhicule de police. Il y aurait eu impact entre les deux véhicules, sans que personne ne soit blessé. L’homme serait sorti de son véhicule armé d’un couteau et se serait dirigé vers les policiers. Les policiers auraient alors utilisé leurs armes de service et l’individu est par la suite décédé.

Ariel Gauthier, 10-04 Média

Nous avons pu discuter avec le frère de la victime, Maxime Belley :

Ce dernier qui a appris le décès de son frère via les médias sociaux est dans l’incompréhension entourant le déroulement de l’intervention policière.

Maxime nous a confié que son frère vivait une période difficile suite à une rupture amoureuse. Il a également mentionné qu’il n’était pas impossible que son frère ait voulu en finir de cette façon en provoquant les policiers, ce que l’on peut appeler un suicide policier. Son frère parlait beaucoup de suicide ces derniers temps.

Nous voulons nous battre en justice afin de savoir pourquoi les policiers n’ont pas utilisé de Taser ou de poivre de Cayenne. Nous croyons que cela aurait pu se terminer autrement, qu’il y avait d’autres façons d’intervenir.

Maxime Belley

Pourquoi lui avoir tiré dessus alors qu’il n’avait qu’un couteau à la main? Il aurait reçu deux balles dans la poitrine et une au niveau de la tête.  

Ma mère est en dépression en ce moment. Vous ne pouvez même pas imaginer sa douleur et à quel point elle en veut à la police. C’est inhumain ce qu’ils ont fait… et elle ne croyait aucunement que son fils était quelqu’un de dangereux. 

La douleur est évidemment intense pour la famille de Jonathan Belley. Cette intervention policière aurait-elle pu se solder autrement ?

10-04 MÉDIA

Nous ne pouvons rien affirmer; c’est pour cette raison que le BEI (Bureau des Enquêtes Indépendantes) a pris en charge cette enquête afin de faire la lumière sur les circonstances exactes entourant ce tragique événement. 

10-04 MÉDIA

Nous tenons à transmettre à la famille et aux proches nos sincères condoléances.