Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Le Monde était une île, au temps de la Pangée, il y a 300 millions d’années

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 723 autres abonnés

 

Voici ce que ça donnerait, si on réunissait tous les continents tels qu’ils étaient au temps de la Pangée, il y a 300 000 000 d’années. Comme on a ici les pays, donc les frontières politiques, on peut remarquer que le Québec est collé au Maroc, à l’Espagne, au Portugal et au Groënland.

Carte
Carte

Par Ghislain Loiselle

D’après Slate.fr, « l’éclatement et l’assemblage des continents est sans doute l’un des cycles les plus importants dans l’évolution biologique et géologique de la Terre. Ces mouvements « affectent par exemple la façon dont les espèces peuvent se mêler facilement au fil du temps », expliquait la revue Nature.

A trois reprises dans l’histoire de notre planète, les terres émergées ont été réunies en un seul continent. Il y eut d’abord Nuna, formé il y a 1,8 milliard d’années. Après dislocation de celui-ci, il y eut la Rodinia (1 milliard d’années environ). Ce super continent s’est lui aussi disloqué donnant naissance à la Pangée il y a 300 millions d’années. La voici sur une carte, très connue:

Le site scientifique américain io9 a déniché via Reddit un formidable mash-up de cette carte de la Pangée et d’une carte avec les actuelles frontières politiques. Cette superbe « Pangée politique » serait l’œuvre d’un Italien, Pietrobon, qui a posté sa création sur son blog.

La dérive des continents continue et, progressant de quelques centimètres par an, à la vitesse dit-on d’un ongle qui pousse, entraînera à terme la création d’un nouveau « supercontinent ». Plusieurs scénarios sont possibles dont celui de la Pangée ultime (dans 250 millions d’années, l’Afrique s’intercalera entre l’Europe et l’Amérique, l’Australie se déplacera vers le nord pour fusionner ave l’Asie, tandis que l’océan Atlantique disparaîtra purement et simplement) ou l’Amasie (un rapprochement de l’Asie et de l’Amérique). Les cartes sont là, il suffit d’ajouter les frontières actuelles pour une nouvelle Pangée ou Amasie politique. »