On devrait conduire une automobile comme s’il s’agissait d’un avion!

perreault-pieces

Accepteriez-vous qu’il y ait autant d’accidents d’avions qu’il y a d’accidents sur nos routes, toutes proportions gardées, évidemment, bref, qu’il y en ait le même pourcentage pour le nombre?

Par Ghislain Loiselle

Je pense qu’il n’y en a pas beaucoup parmi nous qui voudraient voir un pilote conserver son brevet après deux ou trois accidents…

De toute façon, après un premier accident, il y a de fortes chances qu’on n’aurait même plus à le lui ôter.

Il ne doit pas être facile d’obtenir son brevet de pilote. Est-ce que ça l’est pour avoir son permis de conduire?

Verriez-vous cela un pilote d’avion commercial qui  »prendrait les coins ronds » comme le font combien d’automobilistes? En ne faisant pas un arrêt complet à un panneau ou à une lumière rouge avant de tourner à droite. En effectuant un dépassement sans s’assurer qu’ils ont 100 % des chances de le réussir (dans le cas d’un pilote, ce serait comme, OK, j’ai 50 % de chances de réussir cet atterrissage ou ce décollage, GO!). En dépassant les limites de vitesse, conduisant ainsi dangereusement et devenant un danger pour les autres usagers de la route en plus d’eux-mêmes et de leurs passagers. En roulant toujours sur les hautes sans se soucier de l’éblouissement causé chez les gens qui s’en viennent en sens contraire. En collant la voiture qui les précède parce qu’ils sont mécontents qu’elle ne roule pas plus vite, mettant ainsi de la pression sur le conducteur (c’est ça, de la rage au volant, entre autres). En n’adaptant pas leur conduire aux conditions routières et météorologiques. En textant au volant. En sautant de la voie de gauche à la voie de droite ou en passant de la droite à la gauche en tournant à une intersection. En ne suivant pas les règles du Code de la route. Et j’en passe…

Quand on amorce un dépassement, les occupants n’ont pas à devoir applaudir quand on le réussit. Il va de soi que tout dépassement doit être réussi à la perfection et si un dépassement n’est pas à 100 % sûr avant départ, on reste dans sa voie et on attend. Mieux, on ne dépasse pas si ce n’est pas absolument nécessaire. Surtout quand c’est pour arriver en même temps aux prochains feux de circulation ou pour finalement rouler à la même vitesse.

Le droit de tourner sur la rouge n’exclut pas l’obligation de devoir faire un stop complet et n’autorise pas à couper la voie à ceux qui sont déjà engagés sur la route, roulant de plus à de bonnes vitesses qui peuvent ne pas pardonner si une entrave surgissait soudainement devant eux. On sait qu’il y a des lumières à quelques endroits sur la route Transcanadienne 117. C’est la grand route! Ce sont des masses considérables qui sont mises en mouvement, sur les voies. Et les lois de la physique peuvent donner de malheureuses leçons de réalisme s’il vient à y avoir impact.

Je pense que si le monde continue à rouler en fou comme c’est le cas actuellement et depuis trop longtemps, de toute évidence, le privilège de conduire pourrait bien être un jour assorti d’un nouveau cours de conduite obligatoire à la date de renouvellement du permis. Attention! Celle-là, les automobilistes ne la trouveraient pas drôle du tout. N’allez pas croire que j’en fais la suggestion. Cette idée a déjà été amenée sur la table depuis un bon bout de temps, comme combien d’autres d’ailleurs, parce qu’on ne sait plus trop quoi faire. Parce qu’il y a longtemps que des conducteurs poussent leur chance au maximum. Conduire n’est pas un droit. Présentement, ça commence fort à ressembler à du  »free for all! », à du  »c’est la fête! ». Et je trouve ça vraiment dramatique.

https://www.facebook.com/remorquageVD/
Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus