Normétal : Les Sauvages sont au village

perreault-pieces

C’était quelque part en 1960-64, à Normétal. Au programme ce soir-là à l’Aréna, nous recevions les jeunes indiens du pensionnat de Saint-Marc de Figuery. Ils venaient jouer au hockey. Je n’ai plus souvenir de leur chandail et de leur allure.

Par : Jean Claude Jegou

Pas même s’ils étaient bons ou pas. Il me reste de ce moment d’histoire, des regrets. Nous, nous étions jeunes et tous supporter des joueurs de Normétal. Nous nous sommes comportés comme des sauvages. Abreuvant d’insultes racistes les jeunes algonquins, de hou-hou et en faisant semblant de leur envoyer des flèches, rien n’a été ménagé.

Pourtant nous avions tous été élevés dans l’amour du prochain, dans l’optique de ne jamais dire du mal des autres et de pardonner si quelqu’un nous avait fait du mal. Il suffisait d’une rencontre sportive bien inoffensive pour que sorte tout ce venin.

Le souvenir du scandale des pensionnats

Maintenant, suite à ce qui s’est passé à Val-d’Or, le souvenir du scandale des pensionnats indiens m’est remonté à la mémoire. Je connais personnellement un fils de chef algonquin de la réserve d’Amos que j’ai vu témoigner à la télé. Tous ces petits enfants enlevés aux famille, maltraités et violés étaient là dans notre petit village. Ils avaient juste le goût de sortir de leur prison. De jouer enfin comme des enfants qu’ils étaient.

On était aussi ignorants

Pourquoi avait-on agi de cette façon collectivement ? Je ne le sais pas, on avaient tellement joué aux indiens et au cowboys. C’était sorti comme ça, spontanément. On ignorait complètement leur malheur à ces pauvres enfants. On était aussi ignorants des règles les plus simples de l’hospitalité. Accueillir la visite dans la plus grande courtoisie.

Ce soir-là, à Normétal, les sauvages n’étaient pas sur la glace. J’en suis sûr.

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus