Russel-Aurore Bouchard (née Russel Bouchard le 4 octobre 1948 à Chicoutimi) est une écrivaine et historienne québécoise habitant la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle s’est spécialisée dans l’histoire de cette région et a produit de nombreuses publications sur ce sujet. Ses derniers ouvrages sur l’ethnogenèse du Peuple métis de la Boréalie québécoise lui valent, aujourd’hui, d’être reconnue comme une spécialiste en ce domaine ainsi que le lien de mémoire de son peuple.

BLOGUE Un premier commerce de chasse et de pêche ferme ses portes

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 752 autres abonnés

 

FÉLICITATIONS M. COUILLARD ! MERCI MESDAMES DE POLYTECHNIQUE !

Je viens de passer chez deux marchands de chasse et pêche, et les deux m’ont confessé avoir déjà perdu des clients réguliers qui ont décidé d’acheter en Ontario pour éviter le registre Québécois.

En 1997, j’ai fermé mon armurerie à cause du registre fédéral. Cela faisait 25 ans que j’étais en service et cela me permettait de faire vivre ma famille honnêtement. Quand j’ai compris que le gouvernement faisait plus d’argent que moi avec mon commerce et que je devais, en plus, me farcir des lois abusives qu’il me mettait dans les jambes, j’ai fermé. J’étais très apprécié dans mon milieu pour les énormes services que je lui rendais. Depuis, il n’y a plus d’armurier à proprement dit dans tout le Saguenay. Un pays de chasse et de pêche ! Et cela s’ajoute à la fin de la chasse au caribou dans le Nord et à la mort d’une bonne partie des pourvoiries.

Pas beau ça ! Pour détruire le Québec, rien de mieux qu’un parti politique et un Québécois ! Et si vous y ajoutez le Parti libéral, soyez assurés qu’ils vont vous l’envoyer profond !

Bravo les petites madames de Polytechnique et messieurs-dames les députés ! Mille fois merci, M. Couillard ! Vous êtes en train de tuer les derniers commerces de chasse et pêche du Québec au profit des autres provinces. Maintenant, achats directs vers l’extérieur de cette foutue province de merde pour les amateurs d’armes à feu !

Donnez-moi seulement dix ans de moins que mes 69 ans et je quitte. Je ne suis vraiment plus capable de souffrir tout le mal que les gouvernements qui se succèdent font souffrir au Québec ! On se dit, ça ne pourrait pas être pire que ce l’est, mais le gouvernement trouve toujours le moyen de nous fourrer plus profondément dans le trou !