Russel-Aurore Bouchard (née Russel Bouchard le 4 octobre 1948 à Chicoutimi) est une écrivaine et historienne québécoise habitant la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle s’est spécialisée dans l’histoire de cette région et a produit de nombreuses publications sur ce sujet. Ses derniers ouvrages sur l’ethnogenèse du Peuple métis de la Boréalie québécoise lui valent, aujourd’hui, d’être reconnue comme une spécialiste en ce domaine ainsi que le lien de mémoire de son peuple.

LE PARTI LIBÉRAL DU CANADA ET LE RACKET DE LA PROTECTION SUR LE WEB !

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 723 autres abonnés

 

Ceux qui, comme moi, ont vu leur compte Facebook fermé pendant 48 heures voire une semaine et plus pour avoir osé parler un peu trop fort contre Justin et son parti corrompu jusqu’à l’os, ne s’étonneront donc pas d’apprendre que les maîtres des réseaux sociaux, dont Google et Facebook, ont une entrée très très très privilégiée dans les couloirs viciés du parlement d’Ottawa. Cela m’est arrivée deux fois cette année, après avoir publié des photos montrant notre Premier ministre dans des poses aussi vulgaires que compromettantes. Encore une du genre, m’a-t-on alors averti, et je risque un bannissement à vie. Pourtant, ces photos n’avaient rien de truquées. Le gamin aux mille selfies les avait lui-même sollicitées.

Selon le registre des lobbyistes qui hantent le parlement d’Ottawa dans le but d’y infuser les vapeurs délétères de la corruption institutionnalisée; selon ce codex, Google, Facebook et autres bras tentaculaires des géants du web, le Premier ministre en personne leur a fait aménager une salle attenante à son bureau pour VIP. Pourquoi s’étonner d’une telle promiscuité salace et concupiscente, me direz-vous ? Vous avez donc déjà oublié le scandale des commandites, vous répondrai-je ! Bon Dieu du grand ciel bleu que vous avez la mémoire courte ! En fait, le problème n’est pas le fruit du simple hasard, il est de nature caractérielle et a une longue histoire derrière lui. C’est inscrit dans ses gènes ! Ce parti politique est né de la corruption, il vit de la corruption et va mourir empoisonné dans ses propres excréments !

Me reste maintenant à attendre ma punition Facebook pour avoir, encore une fois, osé dénoncer l’inexcusable et m’être insurgé contre ce parti cancérogène qui dirige le Canada aujourd’hui et qui étend ses métastases jusque dans « l’inviolabilité » (🤣🤣🤣) de ma page Facebook.