Dixquatre.com est une plate-forme d’information rapide et axée sur les faits-divers et le commentaire. Nous sommes une équipe de passionnés qui a le désir de vous informer sans contrainte et manipulation de quiconque. Notre seul objectif est de vous transmettre les faits tels qu’ils sont.

Drame à Taschereau : le père se confie

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 723 autres abonnés

 

DIXQUATRE.COM

Le lundi 5 mars peu après 5 h du matin, les services d’urgences ont été appelés à intervenir sur les lieux d’un incendie survenu dans une résidence qui se situait sur le chemin d’Aiguebelle à Taschereau en Abitibi-Ouest.

DIXQUATRE.COM

Malheureusement, lors de cet incendie, une famille a été décimée. Ce sont une mère et ses deux fillettes ainsi que la grand-mère de ces dernières qui y ont perdu la vie : Linda Gauthier, 38 ans, ses filles Léanne et Marilou Vallières, âgées de 7 et 5 ans, et Laurette Gauthier, 69 ans.

DIXQUATRE.COM

Selon le Journal de Montréal 

C’est le père des fillettes, installé dans une roulotte sur le terrain de son ex-conjointe, qui a composé le 911 vers 5 h lundi lorsqu’il a réalisé qu’un incendie faisait rage à quelques mètres de lui.

DIXQUATRE.COM

« Quand je suis sorti dehors, c’était déjà tout en feu et ça n’a pas été long que tout a écrasé » a relaté Serge Vallières

« Ça commençait à aller mieux, a ajouté le père de la petite. Linda et moi étions restés en très bons termes. C’était une mère exceptionnelle et Laurette était une grand-mère incroyable. Je les ai toujours aimées et je vais toujours les aimer. »

Séparé de Linda Gauthier depuis environ cinq ans, l’homme a été transporté à l’hôpital pour traiter un grave choc nerveux.

Il y a environ deux semaines, Linda Gauthier a subi une importante opération. Sa mère, Laurette Gauthier, s’était installée temporairement avec elle afin de l’aider à prendre soin des enfants pendant sa convalescence.

La plus jeune des fillettes, Marilou, nécessitait une attention particulière puisqu’elle était autiste.

Lors de l’arrivée des pompiers l’embrasement était déjà généralisé. Il semblerait que l’incendie faisait rage depuis un certain temps lorsque ce dernier a été rapporté aux urgences.

« À notre arrivée sur les lieux, c’était une boule de feu, il n’y avait déjà plus rien. Les flammes atteignaient une trentaine de pieds de haut, on n’a pas pu s’approcher avant un bon bout de temps. », a indiqué Dany Girardin, directeur des pompiers de Taschereau.

L’enquête est toujours en cours afin de déterminer les circonstances exactes qui ont mené à ce tragique événement. La tâche sera ardue pour les techniciens en scène d’incendie et les enquêteurs de la Sûreté du Québec puisque la quasi­­­-totalité de la maison a été transformée en tas de cendres.

DIXQUATRE.COM

Nous désirons transmettre nos sincères condoléances à la familles et aux proches éprouvés.