Étudiante en littérature à l’Université de Montréal, elle travaille depuis plusieurs années comme conseillère linguistique et traductrice. Elle travaille également dans le monde du spectacle, notamment en danse et en théâtre. Ses deux passions principales : l’écriture et les animaux. Elle accorde d’ailleurs beaucoup d’importance à la condition des animaux au Québec. Ses chats Dexter et Nirvana sont au centre de sa vie et l’inspirent grandement dans ses projets d’écriture.

BLOGUE | Les frasques gourmandes de Dexter

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 731 autres abonnés

 

Dexter

Saviez-vous que ce ne sont pas tous les chats qui sont capables de s’auto-réguler et de manger seulement la quantité de nourriture dont ils ont besoin? En tout cas, moi, j’en sais quelque chose!

Dexter est tellement gourmand que nous ne pouvons tout simplement pas lui laisser une gamelle pleine. Ce chat mangerait à s’en rendre malade! Nous sommes obligés de le rationner ce qui, évidemment, ne fait pas son affaire. C’est pourquoi il cherche constamment à manger plus, toujours plus…

Dexter a déjà déchiré un sac de nourriture avec ses dents pour pouvoir manger les croquettes qui se trouvaient à l’intérieur. Cette fois-là, je n’en revenais tout simplement pas. Je vous rappelle que Dexter est un chat, pas un labrador! Je n’arrivais pas à croire que des petites dents de chats pouvaient arriver à bout d’un sac de nourriture… Mais ce n’était rien comparé à ce qu’il a fait l’été dernier…

Nouvelle litière

En juillet dernier, une compagnie nous a sélectionnés pour tester une nouvelle litière naturelle faite à base de maïs. Lorsque nous avons rapporté le sac à la maison, nous l’avons mis de côté, près de la porte d’entrée, en se disant qu’on changerait la litière dans le bac le lendemain.

Le matin suivant, je me suis fait réveiller par un drôle de bruit. Comme si quelqu’un fouillait dans un sac de plastique. Ce n’était pas Cédrik, car il était parti travailler. Je me demandais lequel de mes deux chats était en train de faire une niaiserie. Puis, Nirvana est entrée dans la chambre et le bruit de sac se faisait toujours entendre dans la pièce d’à côté. Je me suis levée en vitesse. Si c’était Dexter, qui était en train de faire une bêtise, ça voulait dire que c’en était une grosse!

Mon gros matou ne m’a pas déçue…

Il y avait une belle petite plage de sable dans mon entrée. Dexter s’acharnait à déchirer le sac de litière avec le peu de dents qu’il lui reste et mangeait les grains à travers les trous…

Panique générale. J’ai repoussé Dexter un peu plus loin. J’ai apporté le sac de litière percé dans la salle de bain et j’ai fermé la porte. Je me suis empressée de ramasser le sable dans l’entrée avant que Dexter ne le mange au complet. Heureusement, il n’était pas dans mes pattes alors que je ramassais son dégât.

Mais qu’est-ce que j’entends? Je me suis retournée et j’ai vu Dexter qui vargeait littéralement dans la porte de la salle de bain pour l’ouvrir! Comme elle ne clenche pas bien, il a réussi à l’ouvrir et à accéder au sac de litière avant même que j’aie pu l’en empêcher! Et il s’est remis à lécher les grains à travers les trous.

Voulez-vous bien me dire quel chat est assez imbécile pour bouffer de la litière? Je peux comprendre que mon gourmand de chat déchire les sacs de nourriture auxquels il a accès, pour pouvoir manger plus, mais de la litière? Vraiment?

De la litière agglomérante, ça agglomère!

La litière proposée par la compagnie étant faite à base de maïs, elle devait avoir une odeur alléchante pour mon matou affamé… Toutefois, il faut comprendre que cette nouvelle litière était de la litière agglomérante, c’est-à-dire qu’elle fait des boules au contact de liquides. Je vous laisse imaginer ce que ça peut faire dans un système digestif, si le chat en mange suffisamment pour que ça pogne en boule…

J’ai dû lui faire ingérer de la vaseline aux 5 heures pour faciliter la sortie d’un possible agglomérat de litière… Avez-vous déjà essayé de faire bouffer quelque chose à un chat qui ne veut rien savoir? Si oui, vous comprendrez la difficulté… Pour Dexter, pas de problème pour manger de la litière. Mais quand c’est de la vaseline, c’est autre chose… Allez comprendre la logique…

Je suis habituée que Dexter soit tannant. Mais ça, c’est pas tannant, c’est juste idiot! Notre dernière visite chez le vet remontait à moins d’un mois et monsieur voulait déjà y retourner? Imbécile…

Je peux vous dire que la litière n’a même pas eu le temps de se rendre dans le bac, que le test que la compagnie voulait qu’on fasse a échoué lamentablement. Et on s’entend, ce n’était pas la faute du produit, mais bien celle du cobaye!

Pour plus de contenu, visitez la page Facebook de Félins au quotidien!