VIRAL | Hillary Clinton dégringole les escaliers en Inde

PAR ALEX PARENT :

Alex Parent

Après qu’elle ait blâmé les médias libéraux américains et le FBI pour sa défaite électorale lors de sa conférence en Inde, selon ce que rapporte le journaliste Jim Hoft qui a publié la vidéo, Hillary Clinton a dégringolé les marches dans le Mandu de Dhar malgré deux hommes qui la soutenaient.

Elle était accompagnée de son assistante musulmane et amie de longue date affiliée à la Confrérie des Frères et l’Arabie saoudite, Huma Abedin. Un voyage que Clinton a pu se payer avec les 20 millions de dollars en argent des contribuables canadiens que Trudeau lui a donné, tel que rapporté en 2017 : (www.facebook.com/DCTV2/videos/10156285210609452/)

Mme Clinton est par la suite tombée en bas de sa baignoire au palace où elle logeait.

Lors de son périlleux séjour en sol indien, une série de memes devenus vite viraux ont été publiés par les Américains sur Twitter, incluant même un vidéoclip « techno » mettant en vedette Clinton elle-même, que vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous.

Comme l’a rapporté The Daily Caller, Mme Clinton a dégringolé un escalier durant sa visite au Jahaz Mahal dans le Mandu de Dhar. L’ex-candidate amère essayait de descendre une quinzaine de marches d’escaliers en tenant le bras d’un aide. Avec son assistante américano-saoudienne derrière, elle a glissé à mi-chemin de la descente.

Un homme qui marchait devant elle a sauté pour l’attraper. Bien que deux hommes l’aient aidée à descendre au bas de l’escalier, elle a encore glissé, faisant presque le grand écart (la split en bon québécois). Huma Abedin s’arrêta pour regarder Clinton tenter de retrouver son équilibre. Personne ne semblait alarmé par ce spectacle effrayant.

Mme Clinton était au pays pour promouvoir son livre, « What Happened ». Oui, elle est toujours amère d’avoir perdu son élection de 2016.

***

ELLE BLÂME LES MÉDIAS LIBÉRAUX AMÉRICAINS POUR SA DÉFAITE

Le journaliste américain Jim Hoft, de Gateway Pundit, rapporte qu’Hillary Clinton a blâmé les médias libéraux américains et le FBI lors de son discours de Mumbai sur sa défaite électorale de 2016. Voir ici : (http://thegatewaypundit.com/…/bitter-hillary-blames-libera…/)

Durant son discours, elle a critiqué les femmes blanches, les femmes mariées et les femmes faibles. La mauvaise perdante a ensuite dit à son public indien que le FBI et les médias libéraux américains, soit tous les médias de masse excepté Fox News, étaient à blâmer pour sa défaite face au président Trump.

« Elle est tellement déconnectée de la réalité! Oh mon Dieu! Les médias libéraux étaient complètement dans le réservoir pour Hillary Clinton », a fustigé M. Hoft, dans son éditorial.

« Ils organisaient même des dîners secrets avec la campagne Clinton! Le FBI et les médias libéraux américains ont tout fait pour que cette femme soit élue. L’Amérique a choisi sagement », a-t-il ajouté.

***

APRÈS SON COMMÉRAGE ET SA CHUTE DANS LES ESCALIERS, ELLE TOMBE EN BAS DE SON BAIN

Comme si ce n’était pas assez, le Daily Mail (www.dailymail.co.uk/…/Hillary-Clinton-fractures-wrist-slipp…) rapporte que Clinton a par la suite chuté dans son bain. Elle est tombée mardi après s’être glissée dans une baignoire du palais où elle logeait à Jodhpur.

Les médecins ont été appelés au palais d’Umaid Bhawan et ont diagnostiqué une entorse à l’ancienne secrétaire d’État, lui conseillant de se reposer, ce qui l’a forcée à annuler son intention de visiter le fort de Mehrangarh ce soir-là.

https://www.facebook.com/DCTV2/videos/10156302466179452/?notif_id=1521485378875585&notif_t=notify_me

Faites pas les timides donnez votre avis !
Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus