Des citoyens se présentent au chemin Roxham et sont refoulés

Dimanche dernier, des citoyens ont décidé d’aller voir par eux-mêmes ce qui se passe au fameux chemin Roxham. Dans une vidéo qu’ils ont publiée sur Facebook, on voit leur véhicule être arrêté par un homme qui leur lance qu’ils « n’ont pas le droit de passer ici ». Il leur demande de faire demi-tour et insiste : « On passe pas ici. »

Le passager du siège avant réplique : « Y’a rien que les migrants qui passent ? » L’homme répond à l’affirmative et il s’entretient quelques secondes avec lui au sujet des migrants qui traversent illégalement la frontière québéco-américaine. Le passager s’exclame « C’est écoeurant pareil » et tente une nouvelle approche :

— On peut-tu se stationner [ici] ?

— Non.

— On peut regarder cinq minutes ?

— Non.

— Même pas ?… Ordre de M. Trudeau ?

L’homme acquiesce et s’éloigne du véhicule. Alors le conducteur décide de faire demi-tour. Dans une autre vidéo, on s’aperçoit qu’il s’est stationné non loin du chemin Roxham dans l’espoir d’en apprendre davantage sur la situation à la frontière québéco-américaine. Tout ce qui a été filmé, cependant, c’est un autobus de migrants en train de quitter Saint-Bernard-de-Lacolle.

Rappelons que dans une entrevue qu’il a donnée récemment, le président du Syndicat des douanes et de l’immigration, Jean-Pierre Fortin, a affirmé que près de 200 migrants illégaux en moyenne traversent chaque jour la frontière québéco-américaine.

Au mois de mars, ils ont été 1 884 à traverser illégalement la frontière, 4 828 pour les trois premiers mois de l’année. Durant la même période de temps, le reste du Canada en a reçu 224.

Source de l’article : Le Peuple – Les vrais enjeux

Source de la photo : Facebook

Faites pas les timides donnez votre avis !
Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus