Ghislain Loiselle a été journaliste-photographe de début 1980 à fin 2008 dans trois journaux de Québecor à Rouyn-Noranda, un vendu, un gratuit et un électronique. Il a aussi écrit de nombreux textes pour d’autres publications. Demeure indépendant comme journaliste, rédacteur et photographe. Rédige aussi sur son web log (Le Blogue de GL) et sur Facebook. Affectionne le commentaire, mais aussi le rapport objectif sur un peu tout, étant avant tout un généraliste.

Le train s’est déjà rendu jusqu’à Angliers, au Témiscamingue

C'est grâce au chemin de fer que beaucoup de matériel destiné à Rouyn-Noranda pouvait être acheminé

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 723 autres abonnés

 

Je trouve tellement important qu’on se souvienne que le train s’est déjà rendu jusqu’à Angliers, au Témiscamingue, par le sud, depuis Matawa, après être monté jusqu’à Témiscaming, Fabre, Ville-Marie, Lorrainville, Béarn et Laverlochère. Quand on sait qu’il n’y avait que par voie d’eau qu’on pouvait circuler, jadis, entre Témiscaming et Notre-Dame-du-Nord. Et, avant que le train se rende de Matawa à Témiscaming, on naviguait sur la rivière Outaouais.

Le train au Témiscamingue

Les rapides du Long Sault obligeaient à portager dans un sentier qui n’avait même rien de nos premiers chemins. C’est grâce au chemin de fer que beaucoup de matériel destiné à Rouyn-Noranda pouvait être acheminé, ainsi que les personnes, jusqu’à Angliers et, de là, par bateaux, jusqu’aux villes-sœurs, municipalités officiellement créées en 1926 bien que la fondation ait remonté à quelques années auparavant.

Car le train se rendait déjà jusqu’à Angliers en 1926. Du fret pouvait aussi partir de la baie Gillies, entre Fugèreville et Latulipe-et-Gaboury. Avant le train, Angliers et la baie Gillies étaient deux importants lieux de départ pour Rouyn-Noranda. C’est à la gare de Laverlochère qu’arrivait le matériel destiné à la Mine Belleterre Québec, dont le gisement a été découvert en 1930 par William Logan, quatre ans après la municipalisation de Noranda et Rouyn.

À propos de la photo (Old time trains): RDC-3 9020 sits at Angliers, Quebec end of a 117 mile long branch from Mattawa. CRO Collection. It was a six hour run from North Bay, Ont. daily except Sunday effective Mon. Nov.1,1953 as trains 48-49 and 47-50.

North Bay- Mattawa mainline 45.5 miles, Mattawa-Timiskaming 41.5 miles and Angliers 116.9 miles. The trains later (4/27/1958) ran from Chalk River (447-449, 448-450) with connections to and from Ottawa. Service was changed and reduced to tri-weekly and finally ended with the new time table effective Sunday, October 30, 1960.