Pascal Bergeron est le fondateur et le président actuel du journal Le Peuple – Les vrais enjeux. Il travaille à bâtir un nouveau média sérieux, fiable et documenté qui permettra aux gens d’obtenir un point de vue différent sur les défis que doivent affronter nos sociétés occidentales. Il considère que l’un des grands problèmes est le manque de diversité d’information et d’opinions dans le monde des médias traditionnels. Il déplore aussi les attaques constantes sur nos libertés.

Justin Trudeau donne 50 000 $ des contribuables

L'argent sera versé à Canadian Tire en l'honneur du mariage entre le prince Harry et l'actrice Meghan Markle.

ABONNEZ-VOUS À DIXQUATRE.COM PAR COURRIEL!

Saisissez votre adresse électronique afin de vous abonner à Dixquatre.com. Vous recevrez une notification par courriel aussitôt qu’un nouvel article sera publié, vous permettant ainsi de demeurer à l’affût de toutes les dernières nouvelles!

Rejoignez 752 autres abonnés

 

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a publié un communiqué de presse dans lequel il a annoncé qu’il donnera 50 000 $ des contribuables à Bon départ, un organisme de charité appartenant à la compagnie Canadian Tire, en l’honneur du mariage entre le prince Harry et l’actrice Meghan Markle.

M. Trudeau décrit Bon départ comme une organisation « qui vise à rendre les activités récréatives et sportives plus accessibles pour les enfants de milieux défavorisés ». Il clame que depuis 2005, Bon départ « a permis à plus de 1,6 million d’enfants de tous les niveaux d’aller jouer et de faire partie d’une équipe ».

« Sophie et moi félicitons les nouveaux mariés au nom du gouvernement du Canada. Nous souhaitons à Leurs Altesses Royales le duc et la duchesse de Sussex une vie remplie de bonheur, et leur transmettons nos meilleurs vœux alors qu’ils entament ensemble ce nouveau chapitre. Nous sommes impatients de les accueillir lors d’une future visite au Canada », a déclaré M. Trudeau.

Source de l’article : Le Peuple – Les vrais enjeux

Source de photo : Radio Television Malacañang, Domaine public (Image rognée)